L’ultime horizon sociétal : une interview (pas si) fictive de Vajat Ballaud-Nelkacem par France Intox

France Intox : Bonjour, Madame le ministre.

Najat Vallaud-Belkacem : Madame La ministre !

Madame la ministre, vous considérez-vous comme un modèle d’intégration ?

Et voilà ! Dès la première question, vous m’envoyez mes origines à la figure !

Pardon, mais c’est que pour une Française de culture musulmane, être devenue la porte-parole du féminisme, du mariage gay et de la laïcité militante…

Seriez-vous en train de sous-entendre que l’islam est incompatible avec ces valeurs ?

Non, non, pardon Madame…

Et cessez de m’appeler Madame ! C’est discriminatoire !

Oui Monsieur la ministre ! Mais parlons de votre nouveau combat… Vous avez décidé de vous attaquer à la plus grave des infractions au principe de parité.

Absolument, c’est à peine croyable en 2013, mais il existe un monde encore plus fermé que celui du rugby ou de la boxe… un milieu incroyablement rétrograde, un bastion du machisme en comparaison duquel l’Assemblée nationale fait figure de gynécée, un univers composé à plus de 90% d’hommes et auquel les femmes n’ont que très rarement accès : c’est l’univers carcéral !

Mais Monsieur la ministre du genre féminin, on ne peut rien faire contre cela ! 

Je déteste ce manque de volontarisme : quand on veut on peut ! Et puis cessez de faire l’idiot : appelez-moi Mondame. Donc, en accord avec Eriane Taubira…

“Cessez de faire l’idiot : appelez-moi Mondame.”

Vous voulez dire Christiane.

Non, Eriane ! La formule « avant notre ère » a officiellement remplacée la mention « avant Jésus-Christ » par décret d’Universaliois Hollande.

Désolé ! Mais comment Eriane et vous comptez-vous assurer la parité en prison ?

Nous avons prévu tout un train de mesures contraignantes qui devraient nous permettre d’atteindre cet objectif de la plus haute importance d’ici 2017. La première action que propose Mondame Taubira, c’est de libérer les 25% de détenus les plus dangereux.

Les moins dangereux vous voulez dire.

Non les plus dangereux ! D’abord ce sont tous des hommes, et puis la prison est totalement inutile pour eux puisqu’elle ne leur permet pas de s’amender ! Ensuite, la ministre de l’Intérieur Intellectuel Valls s’est engagé à faire arrêter arbitrairement des femmes dans les rues et le Parquet est disposé à les poursuivre.

Mais c’est impossible !

Nous procédons à ce genre d’interpellations depuis 6 mois avec les manifestants anti mariage-gay ou les Veilleurs et aucuns médias ni associations ne s’en offusquent. Je peux vous garantir qu’il n’y aura pas de Stéphane Hessel pour s’indigner !  Enfin, si ces deux premières mesures s’avéraient insuffisantes, nous opérerons des changements de sexe sur les prisonniers politiques.

Mais, cette fois, ce sera un tollé : la Cour européenne des droits de l’homme, la Ligue des droits de l’homme, l’ONU, tout le monde va vous tomber dessus !

Au contraire, je suis bien certaine qu’ils auront tous à cœur de nous soutenir dans notre courageux combat contre la transphobie !

Articles liés

17Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • yvonny , 27 septembre 2013 @ 15 h 47 min

    cette ministre a dit FIEREMENT ( je me sent plus musulmane que française )

    ça prouve qu’elle n’est pas a sa place au gouvernement !

  • hibiscus , 28 septembre 2013 @ 20 h 02 min

    ON AURA TOUT VU, UNE ESPIONNE MAROCAINE AU GOUVERNEMENT!!!!!!

    NON MAIS, IMAGINEZ L’INVERSE, UNE FRANCAISE DANS LE GOUVERNEMENT

    MAROCAIN.

    INVRAISEMBLABLE!!!!!!!

  • MCT. , 30 septembre 2013 @ 11 h 38 min

    cette ministre a dit FIEREMENT ( je me sens plus musulmane que française )
    Elle peut rester en France et se sentir bien musulmane, ou aller en Belgique :
    http://www.youtube.com/embed/aNWeLZARCUI?feature=player_detailpage

Les commentaires sont clôturés.