Le stéréotype, une notion des idéologues du genre

Les idéologues du gender parlent souvent de stéréotypes et disent vouloir les déconstruire. Que revêt cette notion ? En quoi est-elle importante dans le projet de ces idéologues ?

En fait, les féministes de la culture du gender ont transformé en stéréotypes, dans le but stratégique de tenter de les déconstruire, les réalités de l’homme et de la femme.

Car notre culture aurait rejeté une attaque frontale contre la maternité, la paternité, la féminité, la masculinité, toutes choses que les pro-genre entendent déconstruire dans le cadre de leur projet.

Les avocats du gender ont donc transformé en stéréotypes sexistes (stéréotypes de genre, ou stéréotypes sexuels) :

– la féminité et la masculinité : êtres, rôles, gestes, remarques, attitudes, dons, apparences, habits, métiers…. féminins et masculins
– la maternité et la paternité
– la famille fondée sur le mariage entre un homme et une femme, constituée d’un père, d’une mère et de leurs enfants
– l’homme, le père et l’autorité paternelle
– le corps sexué féminin ou masculin (mode des nouveaux-nés neutres : ni-garçon, ni-fille)
– la rationalité masculine et l’empathie féminine (Cf. les travaux passionnants du Professeur Simon Baron-Cohen). Les féministes du genre estiment que le stéréotype féminin dominant dans la majorité des cultures est celui de la femme épouse et mère – un stéréotype qui appartiendrait au système patriarcal et serait, selon elles, négatif, discriminatoire, restrictif, contraire à l’égalité, faisant de la femme un être inférieur et une victime, et empêchant son autonomisation (empowerment).

De fait, quelle politique internationale et nationale aujourd’hui favorise inconditionnellement la maternité, la paternité, le couple, la famille, le mariage ?

Pour contacter l’auteur de cette note : [email protected]

Articles liés

25Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Ying et yang , 28 janvier 2014 @ 10 h 03 min

    Les théoriciens du genre datent un peu.
    En Bretagne, où je suis, j’ai parfois du mal à distinguer l’homme de la femme dans les couples d’agriculteurs…

  • Hilarion , 28 janvier 2014 @ 10 h 05 min

    Dans les années 50/60 le couple (et plus si affinité) Sartre /S.de Beauvoir “philosophes” de leur état tenaient le haut du pavé intellectuel. Pour tenir le haut du pavé intellectuel à cette époque, il suffisait de décliner la pensée marxiste plus exégèse dans tous les configurations possibles. S.De Beauvoir s’était rendue célèbre par cette déclaration “On ne naît pas femme, on le devient” sous entendu et conformément à la pensée marxiste qui prétend que c’est le social qui détermine entièrement le comportement des individus,être femme c’est avoir subi le conditionnement de la société. S.De Beauvoir était professeur de Philo à Normale Sup. A cette époque, le profération des plus monstrueuses ânerie provoquait l’extase de tous le monde dit intellectuel dès l’instant ou elles avaient pour auteur un proche ou un oligarque du parti communiste.

  • Jack , 28 janvier 2014 @ 11 h 34 min

    Pour l’instant, excepté sur Europe1, l’action de Farida Belghoul appelant à retirer les enfants des écoles pendant la journée du 27 janvier pour lutter contre la théorie du genre chère à Peillon et aux intellos de gauche pervers, fatigués et dérangés, fait l’objet de l’omerta des média “mainstream”.
    Ca doit être la panique au PS et au gouvernement.
    Passe encore les cathos dont ils se foutent et qui sont irrémédiablement perdus à leur cause, s’ils se mettent à dos les musulmans sur lesquels ils comptent absolument pour “changer de peuple” comme le recommande leur officine “Terra Nova”, où allons nous?

  • jejomau , 28 janvier 2014 @ 12 h 18 min
  • Gisèle , 28 janvier 2014 @ 13 h 27 min

    A quand une campagne nationale pour le retour de l’ excellence en orthographe et en maths ??

  • Gisèle , 28 janvier 2014 @ 13 h 30 min

    Protégez les enfants ! C’est notre devoir de parents à qui ils ont été confiés !
    Non , monsieur Peillon !! L’ école c’est l’instruction !! Pas la destruction !
    Nos enfants ne vous appartiendront JAMAIS !

  • Paule C , 28 janvier 2014 @ 14 h 32 min

    Malheureusement, rien n’a vraiment changé depuis, la preuve…

Les commentaires sont clôturés.