80,2% des demandes de retrait de contenus Twitter dans le monde proviennent de… SOS Homophobie !

L’association bénéficie, avec l’Union des étudiants juifs de France, d’un statut spécial de “signalant prioritaire” :

Qui prétend encore que le lobby homosexuel n’existe pas ? Qu’il ne menace pas la liberté d’expression, outre les droits de l’enfant et nos repères de civilisation ?

Articles liés

20Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • J.75 , 30 avril 2014 @ 11 h 10 min

    Liberté? Ah ben non, 90% des twitts du monde supprimés le sont en France.
    Egalité? Ah ben non, puisque le lobby LGBT bénéficie d’un statut spécial pour assurer sa censure totalitaire.
    Fraternité? Ah ben non, la France n’est certainement pas apaisée avec Normal Ier et ce ne sont pas ces lobbys qui y contribueront!

  • Gisèle , 30 avril 2014 @ 12 h 18 min

    Qui privilégie ou cible * certaines * personnes pour des interviews , des reportages , des émissions et etc …..
    Nous ??????
    Et il me semble qu’il y a quelques semaines , un sujet traitait sur NDF de la fin de la discrimination positive …. non ?? pourtant …
    Qui est sensé montrer du doigt , attirer l’attention à des fins inavouables et obscures ??
    Réfléchissez bien !

  • monhugo , 30 avril 2014 @ 13 h 54 min

    La judaïté n’est pas une “religion”. La religion, c’est le judaïsme. Une (grande, très grande ?) majorité de Juifs vivant en France se dit “athée”, d’ailleurs.
    Les Juifs sont une ethnie – à diaspora. Ils ne sont pas tous….. (très loin de là !) en Israël.
    Quel Français se présente, dans la vie courante, en disant prioritairement : “je suis catholique” (ne visant alors, lui, que sa confession) ?…
    La judaïté, c’est la célébration du martyre subi il y a plusieurs générations maintenant, c’est la flagellation mémorielle à laquelle les autres citoyens sont sommés de procéder en permanence. C’est un fonds de commerce. Que les choses soient dites : seuls les Juifs ont souffert !

  • passim , 30 avril 2014 @ 14 h 31 min

    Si c’est vrai, il y a de quoi s’étrangler de rage.
    Cette liberté de presse, si chèrement acquise…
    Et menacée par qui ?
    L’UEJF, agitateurs bien connus pour leur malfaisance.
    Un groupuscule de gays.
    J’espère que les uns et les autres sont désavoués par leur communauté.
    On attend qu’elle se manifeste.

  • Anne Lys , 30 avril 2014 @ 14 h 38 min

    Donc, notre petit lobby LGBT, qui compte à tout casser quelques milliers de membres et qui ne vit que de subventions de l’État, parvient à faire la loi dans le monde entier. Le plus souvent, vraisemblablement, à propos de vétilles, voire de propos parfaitement innocents, puisque pour les LGBT, est homophobe quiconque se refuse à considérer l’homosexualité comme un comportement aussi bon pour ceux qui le pratiquent et pour la société dans son ensemble que la sexualité disons … traditionnelle, celle qui engendre les enfants et par là-même continue l’humanité et la société.

    Refuser aux LGBT admiration et hommage, s’inquiéter de leur propagande incessante dans les médias et surtout dans l’éducation des enfants, c’est de l’homophobie. Selon ce lobby, il faut clairement inciter les enfants, dès le plus jeune âge, à des expériences homosexuelles auxquelles ils n’auraient pas pensé tout seuls et qu’ils ne désiraient aucunement, sous le prétexte que seule une éducation « patriarcale » et « imprégnée de christianisme » ne leur ont pas permis d’en avoir envie tout seuls et donc qu’il faut leur proposer ce qu’ils ne cherchaient pas afin de leur rendre leur pleine liberté.

    Comme les enfants sont d’autant plus influençables qu’ils sont plus jeunes, comme exciter leur curiosité est évidemment une méthode efficace pour les conduire là où on le souhaite, cette propagande est extrêmement dangereuse. Mais il serait « homophobe » non seulement de s’y opposer, mais même de s’abstenir d’y participer si l’on est enseignant ou parent (les enseignants ont d’ailleurs pour consigne de ne pas avertir les parents des actions de propagande LGBT menées dans leur établissement et dans leur classe, et même d’enjoindre aux enfants de ne pas en parler à leurs parents et de les mettre en garde contre les éventuelles réactions « ringardes » de leurs parents).

  • Tonio , 30 avril 2014 @ 14 h 50 min

    La deuxième guerre mondiale a fait plus de 60’000’00 de victimes civiles ou militaires; une communauté bien organisée vous parle tous les jours par presse, ou TV de ses seuls six millions de morts dans d’horribles conditions, parce qu’ils étaient juifs: avez-vous jamais entendu une seule fois mentionnés les 54’000’000 autres morts non moins ignominieusement ?
    Y a-t-il au monde une une organisation, privée ou non, qui s’active chaque année,plusieurs fois l’an, à rappeler au monde la mort de ces 54’000’000 qui n’étaient pas juifs ? Aucune, il n’y a pas de tel lobby.

  • Tonio , 30 avril 2014 @ 14 h 58 min

    Tous les citoyens sons égaux en droits.. mais apparemment les homosexuels sont désormais plus égaux que les autres!
    quand ils se plaignent ils sont entendus, ils ont écoutés; avec les musulmans et les juifs ils sont les plus nombreux à se plaindre; mais pourquoi ?
    Avez-vous entendu un Chinois se plaindre? Un protestant ? Un curé de campagne ? tandis que les Arabes, les musulmans et leurs imams,les juifs et leurs rabbins se plaignent, comme les homosexuels, de tout tout le temps..

Les commentaires sont clôturés.