Allemagne : après les Verts, le lobby gay rattrapé par son alliance passée avec les pédophiles militants

Dans les années 80, des organisations allemandes se présentant comme défendant les droits des homosexuels se sont alliées avec des organisations pro-pédophilie, rapporte Der Spiegel. L’hebdomadaire d’investigation n’hésite pas à parler de “passé inconfortable” et de “période sombre” pour le mouvement qui milite aujourd’hui pour la dénaturation du mariage et le droit à l’enfant.

Ainsi, en juillet 1981, le magazine gay Rosa Flieder publiait un entretien complaisant avec Olaf Stüben, par ailleurs chroniqueur au Die Tageszeitung, un quotidien proche des Verts, eux aussi récemment éclaboussés par un scandale pédophile. Ce pervers y prétend que “l’innocence enfantine est une invention de la bourgeoisie du début du capitalisme” et revendique des actes sexuels avec des jeunes garçons. Un exemple loin d’être isolé.

Un autre magazine gay, Don, a, par exemple, publié cinq témoignages pédophiles et titré son numéro de la sorte : « Nous ne sommes pas des violeurs d’enfants !”

Les exemples d’accointances entre mouvement homosexuel militant et supporters de la pédophilie sont légion. Ainsi, de nombreux pédophiles ont été conseillés, lorsqu’ils avaient des ennuis avec la justice allemande, par une organisation nommée Gay Lawyers (les Avocats gays)… Une brochure intitulée « Justement Gay. Conseil juridique pour les homosexuels” distribuée dans le milieu gay donnait même des conseils aux hommes accusés d’abus sexuels sur des enfants pour les aider à échapper à une condamnation !

Autres articles

49 Commentaires

  • Olizefly , 29 Oct 2013 à 11:26 @ 11 h 26 min

    Voir aussi la North American Man/Boy Love Association (NAMBLA) membre jusqu’en 1993 de l’International Lesbian and Gay Association (ILGA).
    Les liens entre militantisme homosexuel et propédophilie ne se sont pas limités à l’Allemagne et il est temps d’en parler.

  • fendu du chichoule , 29 Oct 2013 à 12:34 @ 12 h 34 min

    C’est toujours l’avis des pédophiles que les journalistes relatent. Ils rapportent les propos de ces pédophiles comme si ils étaient neutres.
    Je n’ai pas encor lu, dans ces articles, l’avis des enfants, sauf quand le pédohile est un curé.

  • monhugo , 29 Oct 2013 à 15:02 @ 15 h 02 min

    De l’inénarrable Bertinotti, pseudo “ministre de la Famille” – hier sur RTL, interrogée par Fogiel (“père” par GPA – réalisée aux E-U) :
    “On a du mal à reconnaître que l’enfant, quel que soit son âge, a une personnalité à part entière et dispose donc de droits, fut-il très jeune. Il y a l’idée peut-être fausse que les parents ne veulent que du bien à leurs enfants.”
    Citation concernant la maltraitance. Mais…. Son affirmation sur l’idée fausse suivant laquelle les parents ne “veulent que du bien à leurs enfants” est tout à fait généralisable. De même que la personnalité de l’enfant, disposant de droits, “même très jeune”, peut inquiéter – car affirmation susceptible de toutes sortes de “lecture”. Il faut selon elle à l’évidence détacher le plus possible les enfants des parents. Quel rapport, précisément, avec la pédophilie ? “L’innocence enfantine est une invention de la bourgeoisie du début du capitalisme” – à rapprocher des propos du ministre……

  • monhugo , 29 Oct 2013 à 15:59 @ 15 h 59 min

    Les LGBT, pour devenir “respectables”, ont, en 1994, exclu au niveau de l’International Lesbian and Gay Association 4 groupes pédophiles militants (2 américains, 1 néerlandais et 1 allemand). Ceci leur a permis d’obtenir un statut consultatif au Conseil Economique et Social des Nations-Unies. Après ce toilettage, les LGBT ont su oeuvrer avec efficacité. Presque 20 ans après, on n’en est plus au stade du ver dans le fruit, mais à celui de la corbeille de fruits dans son ensemble qui commence à pourrir, graduellement (15 pays ont adopté la dénaturation du mariage – plus 4 autres, sur une partie seulement de leur territoire, comme les E-U). Dans quelque temps, on verra revenir la revendication pédophile. Inéluctable.
    On peut consulter : http://fr.wikipedia.org/wiki/Apologie_de_la_p%C3%A9dophilie

  • marie , 29 Oct 2013 à 16:08 @ 16 h 08 min

    et dany cohn bendit

  • Auditeur Libre , 29 Oct 2013 à 16:38 @ 16 h 38 min

    http://foucault1978.blogspot.fr/2007/07/pudeur.html

    Tuesday, April 4, 1978
    La loi de la pudeur
    Michel Foucault, Guy Hocquenghem, Jean Danet, La loi de la pudeur.

    « La loi de la pudeur » (entretien avec J. Danet, avocat au barreau de Nantes, P. Hahn, journaliste à Gai Pied, et G. Hocquenghem, Dialogues, France-Culture, 4 avril 1978)
    Recherches, n’ 37 : Fous d’enfance, avril 1979, pp. 69-82 ;
    Dits et écrits, Tome III, Paris, Gallimard, pp. 766-776 ;
    Dits et écrits, Tome II, 1976-1988, Paris, Gallimard, pp. 763-777.


    Quand nous disons que le problème du consentement est tout à fait central dans les affaires de pédophilie, nous ne disons pas que le consentement est toujours là, bien entendu. Mais, et c’est là où on peut dissocier l’attitude de la justice dans le cas du viol et dans le cas de la pédophilie, dans le cas du viol, les juges considèrent qu’il y a une présomption de consentement de la part de la femme, et qu’il y a à démontrer le contraire. Alors qu’en matière de pédophilie, c’est l’inverse. On considère qu’il y a une présomption de non consentement, une présomption de violence, même dans le cas où on n’a pas pu inculper d’attentat à la pudeur avec violence; dans le cas où on s’est rabattu sur le texte de l’attentat à la pudeur sans violence, c’est à dire du plaisir consenti. Parce qu’attentat à la pudeur sans violence, il faut bien dire que c’est la traduction répressive et juridique du plaisir consenti. Il faut bien voir comment on manipule le système des preuves; de façon inverse dans le cas du viol de femmes et dans le cas de l’attentat à la pudeur pédophile.

  • Auditeur Libre , 29 Oct 2013 à 16:43 @ 16 h 43 min

    toujours en ligne (article du 23 juillet 1997) :
    http://www.liberation.fr/medias/0101218174-f2-confond-homos-et-pedophiles-derapage-dans-un-reportage-sur-des-videos-saisies-par-la-police

    Et plus tard lors de la semaine du procès ADO 71, alors que tant Le Monde que Le Figaro signalaient que “la plupart des prévenus étaient homos” … / SEULEMENT 3 LIGNES dans Libération !!!

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen