Louisiane : les défenseurs du mariage en hausse, ceux des parodies LGBT en baisse

« L’État du Pélican », comme les autres de l’Union, s’est vu contraint en 2015 par des juges activistes d’autoriser les parodies homosexuelles du mariage. Mais les habitants n’en ont que faire : selon un sondage réalisé par le Reilly Center for Media and Public Affairs et le Public Policy Research Lab pour la Louisiana State University (LSU) en avril 2016, 53% des Louisianais sont opposés au “mariage” homosexuel quand 41% y sont favorables. Une étude réalisée par les mêmes institutions en janvier-février 2015 donnait 51% au camp des défenseurs du mariage et 43% aux partisans de sa subversion.

Lors de la parution de ce sondage, ses auteurs comme certains médias locaux notaient “une réduction du fossé” entre opposants et partisans. En effet, un sondage réalisé en 2014 par le même institut donnait 53% aux premiers et 42% aux seconds. Entre 2015 et 2016, cette réduction du fossé enregistrée entre 2014 et 2015 a été complètement annulée, dépassée même… et que croyez-vous que l’institut et certains médias locaux comme celui-ci écrivent ? “La loi a changé, pas l’opinion publique”, résultats “similaires à ceux de l’année dernière”, “division inchangée depuis un an”.

Dans le détail, en 2016, 54% des 18-29 ans soutiennent les revendications LGBT, 38% les rejettent. En 2015, c’était 59% contre 41%. Le fossé se ressert donc légèrement. Les 30-49 ans sont divisés (48% vs 48%), plus que l’année dernière où 44% étaient pro-“mariage” homo, 47% contre. Les 50-64 ans sont pro-mariage naturel d’une année sur l’autre (60% en 2016, 58% en 2015), comme les 65 ans et plus (70% en 2016, 62% en 2015). Sur un an, la défense du mariage traditionnel progresse donc dans toutes les classes d’âge !

Dans cet Etat conservateur, les Républicains sont très hostiles au “mariage” homo (61% contre 32%), comme les Démocrates (50% contre 44%). Seuls les Indépendants s’y montrent favorables : 49% contre 45%.

Enfin, selon ce même sondage, 52% des habitants de la Louisiane se prononcent pour la liberté de refuser de travailler avec des personnes ou organisations LGBT pour des raisons religieuses, 41% contre.

Autres articles

3 Commentaires

  • Manuel Atréide , 30 Avr 2016 à 12:30 @ 12 h 30 min

    Ahhh le deep south, son climat, sa pauvreté, son amour de la ségrégation … Le plus beau coin du monde, non ?

  • toubib16 , 1 Mai 2016 à 16:39 @ 16 h 39 min

    Toujours les mêmes clichés éculés, mon pauvre.
    C’est sûr que vous préférez la côte est décadente ou San Francisco pourrie de gay-friendly.
    Je connais la Louisiane et, oui, c’est un des plus beau coin du monde, ne serait-ce que par ses traditions.
    Alors, fermez-la une fois pour toute.

  • Manuel Atréide , 3 Mai 2016 à 17:52 @ 17 h 52 min

    C’est con mais son climat est un fait, de même que sa pauvreté (49e état des USA avec plus de 18% de taux de pauvreté, dépassé seulement par le Mississippi et le district de Columbia.

    En ce qui concerne la ségrégation, je crois que le rappel ici est superfétatoire.

    Dès lors, me demander de me taire est quelque peu vain : mon silence ne changera pas grand chose à la situation de cet état, par ailleurs superbe.

    Allez, calmez vous toubib, un jour aussi, vous finirez par réaliser que les LGBT ne vous menacent en rien. Vous êtes juste un peu plus lent que la moyenne.

Les commentaires sont fermés.