Trois jeunes filles arrêtées pour port de sweat Manif Pour Tous à proximité de la Saint Chapelle

C’est l’histoire de trois copines qui voulaient simplement visiter la Sainte Chapelle…

Comme il faisait beau et doux, dans la file d’attente pour rentrer dans la Sainte Chapelle, l’une d’entre elle enleva son manteau et apparu avec un sweat rose. Et alors me diriez-vous ? Mais le sweat abordait une famille : un papa une maman et deux enfants !!!! Alors qu’elles faisaient la queue comme tout le monde, elles se sont vu entourées par trois CRS : « Mesdemoiselles veuillez nous suivre ! ». Entrainées à l’ écart de la foule de touristes qui ouvraient de grands yeux, elles ont attendu plus d’une heure. Quoi ? Qui ? Mystère. Après le contrôle d’identité de rigueur, la relève est arrivée. Une vingtaine de gars musclés (CRS) pour trois jeunes filles, cela fait une belle …et ridicule escorte ! L’un d’eux a tout de même eu l’intelligence de le reconnaitre et la moitié  des CRS sont repartis ailleurs !! Trois autres personnes ont ensuite rejoint la fête, la raison de leur interpellation? Ils avaient serré la main à une personne repérée par la police comme un dangereux manifestant… (On était à proximité du palais de justice avec les comparutions en cours des dangereux casseurs d’extrême droite de Manuel Gaz !) Fouillées, puis mis dans le fourgon, une des trois copines appela son avocat, celui-ci (Me Triomphe) qui était alors dans le palais de justice juste à côté en train de s’occuper des comparutions en cours, débarqua avec Me Pichon et il n’eut pas besoin de beaucoup de temps pour réduire à néant cette arrestation sans motif…Il ouvrit alors les portes du fourgon en clamant haut et fort à la presse alentour: « Mesdemoiselles vous êtes libres d’aller vous promenez où bon vous semble : ». Libérés les jeunes gens suivirent l’avocat qui fit une déclaration à la presse, portant plainte pour abus de pouvoir, pour arrestation non justifiée!! Le groupe se sépara, mais les trois copines n’avaient toujours pas visité la Sainte Chapelle… contournant la ruelle pour prendre l’autre entrée, elles rencontrèrent après les CRS, les gendarmes: “Mesdemoiselles, contrôle d’identité!!!” Et de nouveau elles durent attendre. Finalement le chef arriva et elles purent passer, au bout de 20 minutes, on leur dit cependant: “il vous sera interdit de visiter la Sainte Chapelle, enfin, à vos risques et péril…”

Trois heures à essayer de rentrer dans la Sainte Chapelle: c’est long la file d’attente!!! Et tout cela pour se voir interdire l’entrée d’un lieu public!! Comme quoi aujourd’hui si vous voulez vraiment visiter Paris surveillez votre tenue…

Une des trois copines.

Autres articles

81 Commentaires

  • jejomau , 30 Mai 2013 à 14:56 @ 14 h 56 min

    Il faudrait en réalité que DES AVOCATS s’habillent avec un sweet LMPT et aillent ostensiblement se promener devant les CRS dans Paris. Evidemment, il faudrait alors qu’ils portent plainte judicieusement ensuite

    Ca finirait par s’arreter ce cinéma, non ?

  • RH , 30 Mai 2013 à 14:56 @ 14 h 56 min

    Mais ces CRS sont quand même des grands garçons non ? ils ne peuvent pas se prendre en main et faire des choses utiles ?
    Ils ont à obéir à leurs chefs, pas à se soumettre à leurs caprices. Ils peuvent déposer plainte si c’est le cas, ça s’appelle du harcèlement.

  • jejomau , 30 Mai 2013 à 15:01 @ 15 h 01 min

    Delanoë veut savoir d’abord si vous appréciez l’accueil de sa ville lors de votre passage chez lui. C’est ici :

    http://www.paris.fr/contacts/Portal.lut?page_id=5722&document_type_id=12&document_id=10737&portlet_id=12354

  • pas dupe , 30 Mai 2013 à 15:03 @ 15 h 03 min

    Et si les militaires le 14 juillet prochain arboraient un foulard de la manif pour tous autour de leur cou ???

  • pas dupe , 30 Mai 2013 à 15:04 @ 15 h 04 min

    Une question !
    Vous si informez des inquiétudes de nos chers élus, vous n’avez pas une question de Hollande ?

  • pas dupe , 30 Mai 2013 à 15:05 @ 15 h 05 min

    Horreur une faute ! Mea culpa
    Vous, si informé, des inquiétudes de nos chers élus,
    Rien de Hollande sur le mariage pas gai !

  • lordet , 30 Mai 2013 à 15:27 @ 15 h 27 min

    Depuis 1940, la police française reste fidèle à son aversion pour le port de signes vestimentaires distinctifs ..C’est un élément de l’identité française..un rien totalitaire ?

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen