35%

Selon le magazine Management de juin 2011, les taxes douanières chinoises renchérissent le prix final des automobiles importées de 35% en moyenne. Pour être compétitif, un constructeur a donc tout intérêt à ouvrir des usines dans l’Empire du Milieu et à embaucher des ouvriers du cru.

Articles liés

1Commentaire

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Gédéon , 20 juin 2011 @ 5 h 33 min

    Faut-il être C… pour ne pas en faire autant sur leurs produits

Les commentaires sont clôturés.