Ces Français qui fuient l’enfer fiscal

Ils sont entrepreneurs, jeunes créateurs, investisseurs et préfèrent quitter cette France qui les déteste tant… Reportage diffusé par Envoyé Spécial en janvier 2013 :

Articles liés

9Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Gisèle , 20 avril 2013 @ 21 h 09 min

    Ils reviendront quand les rats auront quitté le navire . ( attention , les rats sont tous les incapables qui font semblant de nous gouverner et les sangsues qui pompent avec avidité le sang de notre pays )

  • Adock , 20 avril 2013 @ 21 h 18 min

    Pendant ce temps Zemmour joue les marxistes à cravate noire :

    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=cubWKnP78QI

    Pendant ce temps on continu à produire du plutonium… sous la gloriole des libéraux et des collectivistes (comme quoi, toutes les idéologies se recoupent finalement), pour se préparer à mettre en service les surgénérateurs budgétés par Hollande, qui feront de l’Europe ou du monde un cimetière, comme le démontre tous les travaux sur cette technologie (Université de Kyoto, Université de New-York etc.), choses, que ni Hollande, ni les énarques, ni Zemmour ne peuvent comprendre et qu’ils ne cherchent même pas à comprendre.

    Pendant ce temps on débat du sexe des homosexuels et de l’avenir des bébés vendus par GPA.

    Pendant ce temps, lundi à l’ouverture des marchés les comptes bancaires seront effacés, sonnant le glas de 40 ans de politique socialiste, marxiste.

    Pendant ce temps, Zemmour qui n’a jamais mis les pieds, ni dans une salle de marchés, ni dans une centrale nucléaire, nous dit à la télévision, véhément, comment organiser nos vies, comment dépecer nos comptes, à cause selon lui de « LA FINANCE », alors que les banques centrales pratiquent des taux inadaptés pour financer son salaire et celui des millions de fonctionnaires par clientélisme.

    Alors Zemmour, qui ne manque pas de s’assimiler à la République, mais qui en cela oublie ce qu’il doit à la France, comme en Argentine avant la mort du pays, vient nous dire qu’il faut nationaliser les banques, mettre en place le contrôle des changes, comme tous ces autres et lui pourtant le moins pire, vient jouer de la claquette dans le jardin du diable.

    Vous parlez des français qui quittent la France, pour la Belgique et d’autres pays :

    Mais la Belgique est pire.

    Les autres pays sont pire encore.

  • marie , 21 avril 2013 @ 8 h 28 min

    quand il ne restera plus , en france , que des chomeurs , des personnes agées et des délinquants, peut être alors se levera t’il une personnalité politique qui prendra les choses en mains ; dans le cas contraire , je conseille à tout ceux qui ne peuvent pas partir de mettre du fric de côté pour leur retraite car il ny aura pas grand monde pour cotiser à leur future retraite ;

  • Skipp , 21 avril 2013 @ 9 h 25 min

    Oui, « Marie », mettre de l’argent de côté pour la retraite, c est ce que j ai fait car, il y a cinquante déjà j avais prévu ce qui arrive maintenant à nos retraites. Mais cet argent, gagné à la sueur de mon front, que j ai mis de côté a été investi (par les Banques et Assurances Vie à qui je l ai confié) dans l économie française et mondiale, donc, a crée ou maintenu des emplois. Si ces emplois disparaissent, mon argent ne vaudra plus rien tout comme celui des Caisses de Retraites qui, elles aussi, investissent l argent récolté (régime obligatoire ou complémentaire) dans la Bourse. Alors, je hais ceux qui crient haro sur La Finance (suivez mon regard > Hollande). Et je ne vous dis pas mon indignation quand le Gouvernement me taxe à l ISF sur mes placements pour lesquels j ai déjà casqué l impôt sur le revenu. Pour être juste, faudrait alors aussi imposer sur le revenu et taxer à l ISF les cotisations retraites des salariés.

  • MarcS , 21 avril 2013 @ 12 h 39 min

    Eric Zemmour a certainement comme tout un chacun des défauts, mais on ne peut pas nier que ses débats et éditoriaux sont empreints de beaucoup de lucidité, de bon sens et de courage.
    Avec son talent et ses connaissances, il pourrait très bien aller « à la soupe socialiste » et il en serait largement récompensé !!!
    Alors pour qui vous prenez vous Adock (qui n’êtes même pas capitaine) pour le qualifier de « marxiste à cravate noire… » ? personnellement je ne sais même pas ce que cela signifie mais il est vrai que je ne possède certainement pas votre érudition !!!

  • Jacques , 21 avril 2013 @ 15 h 15 min

    Quand on a un niveau de taxation comme celui de la France avec un tel niveau de mécontentement, des SDF à tous les coins de rue, des campagnes permanentes pour vous quémander de l’argent (Téléthon, Cancer, Restos du Coeur etc…etc…), des retraites qui ne sont même plus assurées, il faut commencer à se poser des questions sur l’utilisation qui est faite de ces impôts. En fait il suffit d’ouvrir les yeux : accueillir la misère du monde, c’est beau, c’est grand, c’est généreux, mais c’est surtout totalement irresponsable quand on n’en a pas les moyens. Ils font l’impasse là dessus à L’ENA ou quoi ?

  • Charles , 21 avril 2013 @ 17 h 20 min

    http://fr.mappy.com/new#/14/M2/TSearch/S6+thomas+more+street%2Clondon%2CUK/N151.12061,6.11309,-0.06996,51.50849/Z10/

    Ci dessus le lien qui donne l’adresse de l’appartement caché de flamby de fronce a Londres d’une valeur de 2.3 M € que flanby a oublié de mentionner dans sa déclaration de patrimoine.

    Flanby a fait 2 oublis dans sa declaration calculée par lui a 1.170.000 e
    juste en dessous du seuil de 1.3 M€.
    ces 2 oublis representent une valeur totale de 3.8 M

    1.Sa part de 50% dans la sci La sapiniere avec Segolo
    qui est valorisée a 1.5 M (50% de 3 M)
    2.Son appartement de Londres a 2.3 M.
    ——————————————————————————-

    Il faut encore ajouter 3 sous valorisations pour 800K;
    1.Sous valorisation de sa maison de Mougins (06)
    2.Sous valorisation de son appartement de Cannes no1 (85 m2)
    3.Sous valorisation de son appartement de Cannes no2 (56 m2)
    ———————————————————————————
    Son vrai patrimoine s’eleve donc a pres de 7.000.000
    comparé a une déclaration de 1.170.000.
    Dans une démocratie normale,la presse aurait déja levé le lièvre,
    mais surtout pas en fronce…..

Les commentaires sont clôturés.