Que la Droite populaire le laisse kozer !

“La “droite populaire” est-elle républicaine ?” s’interroge le blogueur Koz sur Atlantico. L’origine de ce courroux ? L’invitation envoyée aux médias à un « apéritif saucisson vin rouge afin de fêter dignement la fête nationale » et la première année d’existence de ce collectif parlementaire vivifiant, du coup qualifié de “funeste” et de “groupuscule identitaire et “sommaire”… L’absence de saucisson et de pinard comme signe d’allégeance à la République, il fallait y penser !

Le blogueur bruyamment mis en avant par les publications du groupe Bayard Presse et tout ce que le petit monde catholique français compte (encore !) de politiquement correct voit un clin d’œil dans ce carton d’invitation à l’apéro saucisson pinard organisé par “les identitaires et autres extrémistes” il y a tout juste un an. Koz, que la nuance n’étouffe décidément pas, dénonce une opération “odieuse” et “finalement anti-nationale” qui “[souillerait] le drapeau (français, ndlr) si présent dans leur invitation”. Brrr, la droite républicaine qui ne répugne plus à s’afficher avec le drapeau tricolore, où va la France ?!

“Que doit comprendre un journaliste musulman invité à cette conférence de presse ?” s’inquiète Koz qui ne comprend que ça n’est pas le musulman (ni le catholique, ni le juif, etc) qui est invité à cet apéro, mais… le (ou la) journaliste ! De plus, il y a, semble-t-il, plus de journalistes juifs que de journalistes musulmans en France. Des journalistes juifs interdits de porc qui ne vont pas faire tout le cirque du catholique Koz… parce qu’ils sont intégrés, eux. Français de papier et de cœur.

Si on suit le raisonnement de Koz, cela signifie qu’il n’est plus possible de partager bons vins et/ou savoureuses cochonnailles à la moindre fête pour ne pas exclure un pan de la population pourtant expressément invité à s’adapter au mode de vie français ? Je pense croiser davantage de journalistes musulmans que notre avocat blogueur confortablement installé la journée avenue Hoche dans le VIIIe arrondissement de Paris (un quartier de visages pâles catholiques, juifs, “mamonistes”… Pas un musulman ou presque à l’horizon !) et ceux que je connais ne sont pas choqués par cette invitation. Par contre, ils commencent à en avoir assez que des islamistes, et maintenant des catholiques, parlent en leur nom !

Articles liés

28Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Eric Martin , 12 juillet 2011 @ 21 h 10 min

    @ Koz : le problème avec les blogueurs comme vous, c’est que vous commentez sans pratiquer. Thierry Mariani est ministre donc tenu à la solidarité gouvernementale et en campagne pour représenter au Parlement les Français de l’étranger. Mais avez-vous déjà abordé la question de l’islam en privé avec lui ? Vu votre réponse, je sais que non. Pareil pour le député Vanneste élu dans une circo qui compte beaucoup de musulmans qui avait été annoncé aux Assises de l’islamisation avant de renoncer à s’y rendre. Avez-vous déjà abordé la question de l’islam en privé avec lui ? Malheureusement non. C’est bien de commenter sur un ton pédant et avec un style ampoulé, c’est encore mieux de faire un peu de terrain pour arrêter avec les a priori de comptoirs.

    L’évidence ne m’effraye pas : je ne vois pas le problème à annoncer clairement son hostilité à l’islam en République. Tant que ça n’est pas de l’hostilité envers les musulmans !

    Toutes mes excuses pour la chronologie.

    Jalousie ? C’est pas un peu du niveau de “ce celui qui le dit qui y est”, cette remarque ? Vous aurez remarqué que personne, ici, n’aime se mettre en avant. Et que des tas d’autres blogueurs chrétiens n’ont pas autant été mis en avant que vous par les médias du groupe Bayard Presse ou au sein desquels Bayard a une influence certaine malgré des audiences largement supérieures. Cela méritait juste d’être souligné.

  • Eric Martin , 12 juillet 2011 @ 21 h 14 min

    C’est simplement refuser de s’adapter, d’évoluer comme le politiquement correct l’exige. Il n’y a quasiment aucun journalistes musulmans et ceux de confession juive n’ont pas relevé. Arrêtez de parler en leur nom, ils ne vous ont rien demandé.

  • anne kerjean , 12 juillet 2011 @ 21 h 58 min

    “Arrêtez de “KOZER” en leur nom, ils ne vous ont rien demandé !”

  • Koz , 13 juillet 2011 @ 11 h 22 min

    “C’est bien de commenter sur un ton pédant et avec un style ampoulé”. Ah, là, c’est votre sang-froid que vous perdez. Mignon. Qu’est-ce qui se passe si on continue encore un peu, vous m’insultez ?

  • Michel D. , 13 juillet 2011 @ 11 h 53 min

    M. Martin, vous êtes réjouissant de bonne foi. Heureusement que certains sont là pour comprendre que toute cette idéologie qui avance masquée veut finalement nous faire renoncer à l’un des droits inscrits depuis des temps immémoriaux dans la constitution française : Consommer du pinard et du saucisson. D’ici un an, on aura l’obligation de porter la barbe, de manger hallal, de frapper et violer les femmes, bref d’adopter les traditions musulmanes. Et cet odieux blogueur qui refuse de voir la vérité en face… Je ne vois pas en quoi c’est anormal de dire que “fêter dignement la fête nationale” passe par la consommation de pinard et de saucisson. On l’aurait mis en avant pour signifier que les adeptes de l’Islam (et on n’en a pas parlé ! Le débat, c’était sur la laïcité, non mais) ne sont pas finalement dignes de fêter le 14 juillet ? Roooo, allons, allons, il faut être tordu pour voir les choses comme cela et de toute façon les seuls musulmans qui ne mangent pas de porc sont les adeptes de la Charia. C’est Christian Vanneste (un homme qui transpire l’intelligence et l’amour du prochain), notre expert en Islam, qui l’a dit.

  • Sleipne , 13 juillet 2011 @ 13 h 11 min

    Félicitations à Koz pour venir se défendre en territoire ennemi.
    Alors qu’il est clair que personne ici ne fait preuve de mesure dans ses propos et d’admettre que le message est une attaque des musulmans. Inviter des journalistes à un “apéro saucisson pinard”, c’est impliqué que tous les journalistes peuvent être conviés à un tel apéritif. C’est d’un très mauvais goût.
    Dans le même registre, imaginez cinq secondes que vous soyez entre collègues et que vous invitez explicitement un collègue végétarien à venir manger un steak frite. C’est exactement ce que cette affiche a fait.

  • anne kerjean , 13 juillet 2011 @ 13 h 55 min

    Koz n’est pas un ennemi et Il ne vient pas en terrain ennemi. Koz est au milieu : “je suis diabolisé à ma gauche, et diabolisé à ma droite. Moi, ça me va”.
    Cela en dit long sur ses positions qu’il assume, non ?

Les commentaires sont clôturés.