Zemmour VS Domenach sur l’euro

Les deux journalistes se sont affrontés samedi sur le thème de la monnaie unique et de la dette grecque.

« On fait semblant de croire que l’Europe est une nation, ce n’est pas une nation. », martèle Eric Zemmour qui affirme que « les Allemands paient encore parce que l’euro les avantage considérablement puisqu’ils ont fait des efforts énormes de compétitivité… De plus en plus de pays rechignent. Ce n’est qu’une question de temps, parce que quand il n’y aura plus la Grèce mais l’Irlande, le Portugal et surtout l’Espagne et l’Italie qui solliciteront une aide, là les Allemands trouveront que c’est trop cher payé. » Et de reprendre le mot de Philippe Séguin : « L’Europe c’est formidable, à chaque fois on corrige une connerie par une autre connerie. », avant de conclure, « mourir pour les autres, moi, c’est pas mon truc ».

Pour Nicolas Domenach, « le problème ce n’est pas qu’on souffre de trop d’Europe, c’est qu’on souffre de pas assez d’Europe ». « Les vieilles lunes souverainistes », ne sont plus d’actualité selon le journaliste de Marianne.

[media id=179 width=690 height=390]

Autres articles

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France