Tentative de diabolisation de la Droite populaire

Le collectif parlementaire Droite populaire n’est pas parfait : il comprend en son sein des élus aux positions sociétales inadmissibles comme Henriette Martinez ou Lionnel Luca (tous deux pro-euthanasie) mais il a le mérite de poser, sur un ton certes parfois provocateur, certaines bonnes questions. Et contribue à droitiser le débat. Sur un échiquier politique français (droite nationale comprise) qui n’arrête pas de se gauchiser et de s’étatiser depuis des décennies, c’est mieux que rien.

Mais voilà que Le Monde a entamé un procès en diabolisation de ce collectif, que le blogueur Koz en rajoute bientôt suivi par “Droites extrêmes” (un blog du Monde animé par Caroline Monnot et Abel Mestre) et par Le Point. Notez la technique de déstabilisation employée par l’hebdomadaire dirigé par Franz-Olivier Giesbert qui écrit qu’

au sein même du collectif, certains s’inquiètent des dérives portées par une poignée de députés. “Non, là, on fait vraiment du Front national. Ça va trop loin”, assure-t-on en coulisse au Point.fr. “Ce qui est dommage, c’est qu’il y a trois ou quatre députés sur les quarante qui nous tirent sur ce terrain, qui sont partout dans la presse, comme avec leur obsession sur la suppression de la binationalité, par exemple. Il faut garder notre liberté de penser, mais sans virer à la droite réac beauf.”

Rien ne dit que ces déclarations ne sont pas inventées par la journaliste Pauline de Saint Rémy qui ne cite pas leurs auteurs. S’ils existent, pourquoi ne parlent-ils pas à visage découvert alors qu’ils ont avec eux la gauche, le centre, la gauche de l’UMP, les médias… ?

En lançant les hostilités par l’intermédiaire du journaliste Samuel Laurent, “le quotidien de référence” vient d’envoyer un signal aux “petites cylindrées intellectuelles” comme Andrea Massari les qualifie (Alain Duhamel, Jean-Michel Apathie, etc). Même si la plupart d’entre elles sont en vacances, la Droite populaire doit s’attendre à de nouveaux scuds dans les prochains jours…

Addendum 19h30 : c’est au tour des Inrocks d’y aller de son petit grain de sel, accompagnés par Le Nouvel Obs

Autres articles

6 Commentaires

  • Lucardier Laurent , 11 Juil 2011 à 21:43 @ 21 h 43 min

    Le journal Le Monde a fait à plusieurs reprises l’apologie des crimes contre l’humanité des khmers rouges, des révolutionnaires terroristes de la révolution française, ainsi que l’apologie de la pédophilie (i.e. pédocriminalité) (J’ai eu sous les yeux des articles qui me permettent de l’affirmer, avec assurance). Il assure régulièrement la propagande en faveur de l’eugénisme, de l’euthanasie et de l’adoption d’enfants par des couples homosexuels. De très graves difficultés financières faisant suite à des chutes faramineuses du nombre de lecteurs auraient dû l’amener à cesser sa parution, plus d’une fois. A l’occasion de l’un de ces moments critiques, le grand maître du Grand Orient avait appelé publiquement à son sauvetage, en s’exclamant : ” C’est notre journal” (sous-entendu à nous, francs-maçons), confortant ainsi ceux qui avaient toujours incliné à ne voir en cette publication qu’un simple bulletin d’information et de propagande du 16 rue Cadet. Enfin, cette déclaration en privé d’un critique littéraire, à l’époque où il y travaillait : “Si je proposais à la rédaction littéraire de parler de certains livres, je perdrais instantanément mon poste”… Alors, de quoi ce journal entend-t-il nous prévenir, aujourd’hui, au fait ?!… De la Droite Populaire ?!… Bigre !

  • Koz , 12 Juil 2011 à 16:14 @ 16 h 14 min

    Ne vous inquiétez pas : la Droite Populaire n’a besoin de personne pour se diaboliser.

  • Fikmonskov , 12 Juil 2011 à 16:34 @ 16 h 34 min

    Vous ne pouvez nier que cette invitation est complètement conne. Ou alors, c’est que vous êtes munis d’une solide mauvaise foi…
    Faut arrêter de prendre les gens pour des cons, et de lancer des petites piques assassines tout en fourbissant à l’avance ces habituelles accusations de gauchisme, de complot, de diabolisation. C’est complètement gamin, et ça ne profite absolument à personne.

    Grandissez, un peu.

  • Fikmonskov , 12 Juil 2011 à 16:35 @ 16 h 35 min

    “Enfin, cette déclaration en privé d’un critique littéraire, ”

    “Rien ne dit que ces déclarations ne sont pas inventées par le commentateur Laurent Lucardier qui ne cite pas leurs auteurs. S’ils existent, pourquoi ne parlent-ils pas à visage découvert ”

    Ah oui, ça marche aussi.

  • Barbe valerie , 12 Juil 2011 à 17:09 @ 17 h 09 min

    Il faut reconnaitre que la tentation etait grande. Pauvre petite Droite populaire qui tente et pleure quand elle prend le retour de boomerang. Fallait pas tenter.

  • Lucardier Laurent , 14 Juil 2011 à 22:22 @ 22 h 22 min

    Il s’agit d’une déclaration faite en privé, je ne peux donc pas me permettre de donner le nom de l’auteur sans lui avoir demandé son autorisation ; par ailleurs, je tiens à lui épargner la gêne que risquerait de causer une telle demande, à supposer d’ailleurs que je retrouve ses coordonnées. Il reste que cette déclaration est parfaitement authentique. Désolé de ne pas pouvoir faire plus.

Les commentaires sont fermés.