« Colonel Reyel » n’est « pas contre l’avortement »

Certains blogs “pro-vie” avaient interprété son titre “Aurélie” (dont voici le refrain : “Aurélie n’a que 16 ans et elle attend un enfant/ Ses amis et ses parents lui conseillent l’avortement/ Elle n’est pes d’accord elle voit les choses autrement/ Elle dit qu’elle se sent prête pour qu’on l’appelle ”maman”/ Celui-ci c’est pour toutes les Aurélie/ Celles qui ont données la vie/ Pour toutes les Aurélie/ Oui, mère à tout pris”) comme une chanson “pro-vie”. Attaqué par Libération“Colonel Reyel” a démenti. Avait-il le choix ? Au site Charts in France, le chanteur déclare : “Je ne suis pas contre l’avortement. Il est un droit fondamental à la femme depuis des années en France et dans certains cas il est nécessaire, y’a pas d’hésitation à avoir là-dessus, c’est un fait établit. Ce que j’essaie d’évoquer dans l’histoire, c’est que ça reste avant tout un choix personnel. C’est à la jeune fille de juger si elle est apte à donner la vie ou pas, tout simplement. Et dans le cas d’Aurélie, elle se sent prête, il faut donc la soutenir plutôt que de la brimer. J’ai été animateur avec les adolescents pendant pas mal d’années, énormément d’ados m’ont fait part de leur relation de couples, et de ce problème en particulier. C’est un tabou et j’ai voulu le briser”.

Voici le titre “Aurélie” :

[media id=155 width=630 height=390]

Autres articles

2 Commentaires

  • Paul-Emic , 12 Août 2011 à 7:49 @ 7 h 49 min

    on appelle ça le “politiquement correct”,c’est encore bien pire que l’ordre bourgeois de la Monarchie de Juillet. A faire pâlir d’envie Daumier.

  • Laurent Lucardier , 12 Août 2011 à 13:52 @ 13 h 52 min

    On peut, en effet, avoir un sérieux doute sur la cohérence des convictions censées s’exprimer dans les paroles de la chanson et dans les déclarations postérieures. Quoi qu’il en soit, si les paroles de la chanson sont sincères, lorsqu’on a pris la liberté de les écrire et de les publier, on conserve le choix de ne pas se plier aux injonctions visant à vous faire vous rétracter. Mais il faut aller jusqu’au bout.

Les commentaires sont fermés.

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France