Pour une unité du pays réel, message d’un des 67 prisonniers politiques, raflés le 14/04/2013

Moi en Hommen, lors de l’action rue de Rivoli du lundi 15/04/2013
(©JACQUES DEMARTHON/AFP)

Je souhaitais, au départ, garder mon combat anonyme, dans la masse, au milieu du peuple de France qui montra et continue de montrer courageusement son opposition au « mariage pour tous »; mais c’était compter sans le coup médiatique des 67 gardés à vue dont je fis partie, et l’enchaînement avec ma participation dans l’action des Hommen rue de Rivoli, ce qui ne manqua pas d’être remarqué par le Petit Journal ici et . J’ai donc décidé d’assumer, et de profiter de ce petit buzz pour faire passer un message.

Suite à cette affaire, avec en plus un article faisant scandaleusement l’amalgame entre une photo de moi en Hommen et « plusieurs groupuscules [qui] n’hésitent plus aujourd’hui à justifier le recours à la violence » (dans La Croix, journal indifférentiste et iréniste, qui ne conserve plus rien du mystère et du scandale d’où est tiré son nom), j’ai reçu à la fois le soutien de militants  connus et inconnus, mais aussi une certaine désapprobation.

Il semblerait ainsi pour certains militants qu’il n’y ait qu’une seule façon de se battre : venir faire du bruit tous les soirs près de l’Assemblée nationale et repartir gentiment sous les ordres de la police politique de Manuel Valls. Eh bien non !

En dehors du mouvement de La Manif  Pour Tous, chacun doit prendre ses responsabilités, et nul collectif ne doit être tenu pour responsable. Chacun doit assumer son combat, selon sa personnalité, son tempérament et ses idées, et faire masse. Nous devons seulement nous rassembler autour de la seule chose qui rallie le peuple en politique : la vérité. Nous devons nous battre pour la vérité, c’est-à-dire la conformité de la pensée avec le réel. Le pays réel a besoin de la famille, de la filiation naturelle et du repère de l’altérité sexuelle, car c’est là le dernier rempart qui lui reste avant sa marchandisation complète par le mondialisme.

Tous ceux qui se battent contre cette loi savent qu’elle est une catastrophe, et qu’elle achèvera la déchéance de notre civilisation, car elle est dans la logique de l’Égalité contre la justice, de la Liberté contre le bien et la liberté réels des personnes. La redéfinition du mariage par rapport au progrès est une erreur extrêmement grave dont les conséquences seront indicibles. À titre de comparaison, c’est la définition des peuples par rapport à leur progrès technique qui fondait les théories racistes, tout particulièrement durant les débuts du scientisme. Sommes-nous partis pour le « genrisme » ? C’est-à-dire une discrimination selon l’avancement du « progrès » dans le sexe de chacun ? C’est probable et je le démontrerai prochainement.

Quelle est donc la solution qui permet d’unir tout le monde en prenant en compte les affinités de chacun ? Le principe de subsidiarité : chacun ou chaque groupe doit, à son niveau, prendre ses responsabilités et accomplir son devoir, tout en sachant qu’il a le soutien des autres, puisque tous partagent le même point de convergence : la vérité. Il n’y a pas qu’une seule façon de mener le combat : tout est bon à prendre tant que nous ne tombons pas dans la spirale de la violence gratuite. Que ceux qui veulent être Veilleurs le soient, mais qu’ils respectent ceux qui, en se faisant gazer tandis qu’ils font front et tiennent bon face aux lignes des CRS et des gendarmes mobiles, leur permettent de rester une heure de plus ! Et que ceux qui agitent la foule ces soirs-là respectent également les Veilleurs, qui résistent selon leur façon de résister, tout aussi estimable. Le principe de subsidiarité, en responsabilisant, favorise la liberté en ouvrant la possibilité eux initiatives personnelles ou en groupe. C’est là le Printemps Français en réalité : la véritable anarchie au sens noble, structurée par la responsabilité et la liberté de chacun et la poursuite du bien commun, mais bon nombre ne le comprennent toujours pas.

Comment assurer cette cohésion au sein de cette diversité ? C’est la vérité qui nous rassemble, comme je le disais plus haut. Quelle est cette vérité qui est en train de produire une des plus belles unions des français ? C’est que nous sommes dirigés par un gouvernement qui mène la France à la ruine, non seulement sur le plan social, mais aussi sur le plan économique, ce qui n’échappe pas au bon sens populaire. Le peuple est en effet obligé de subir l’influence de quelques lobbies et à cela s’ajoute la contrainte de payer toujours plus pour sauvegarder un système économique basé sur la création de dette et donc voué au déficit et au saignement intégral des contribuables, au profit d’une minorité.

J’appelle donc les jeunes de France à se mobiliser selon leurs talents et leurs tempéraments, pour l’avenir des enfants, afin que ceux-ci puissent encore avoir la très grande chance d’avoir un père et une mère, dont la complémentarité est inestimable. Qui oserait-encore affirmer qu’un homme remplacerait une femme, et qu’une femme remplacerait un homme, sans tomber dans le sexisme le plus abject, méprisant ainsi la richesse complémentaire des deux sexes ?

J’appelle les jeunes de France à se former dans le but d’acquérir cette liberté réelle qui leur fera découvrir ce qui est vrai, ce qui est bien, afin qu’ils puissent s’investir dans la vie politique, dès 2014 avec les municipales. Sachant que l’heure est à la déliquescence intellectuelle et morale, une bonne   majorité des personnes est indifférente à tout, c’est pourquoi une jeunesse comme elle se lève actuellement, une jeunesse formée par la lecture, la méditation, la réflexion et la prise de responsabilités peut redonner un souffle d’espérance à la France.

J’appelle les jeunes de France à aimer la dernière chose qui leur restera lorsque tout sera détruit si jamais l’Etat persévère dans son entêtement criminel et totalitaire : la culture française, qui fit notre grandeur et qui est trop souvent foulée au pied par ses héritiers. Ces grands hommes et femmes qui se sont battus pour le respect de l’intégrité humaine, pour la liberté réelle et la justice, sont nos exemples, et le seront toujours, quelle que soit la répression.

J’appelle les jeunes de France, sur ces bases, à résister encore et toujours à leur marchandisation, dont le « mariage pour tous » est une étape, puisqu’au nom de l’Egalité ne pourra être refusée la GPA.

J’appelle les jeunes de France à s’élever contre l’eugénisme à venir qu’impliquera la PMA.

J’appelle enfin les jeunes de France à continuer de résister jusqu’au bout, sans haine et sans peur, avec force et grâce, car « la jeunesse n’est pas faite pour le plaisir, elle est faite pour l’héroïsme » comme le proclamait Paul Claudel, honorant ainsi ceux qui maintiennent le monde à une température indispensable à la vie.

 

Autres articles

38 Commentaires

  • M.Syphore , 23 Avr 2013 à 15:25 @ 15 h 25 min

    Oui, j’approuve.

    Ce texte fait écho à de nombreuses déclarations, manifestes, tribunes ou lettres ouvertes…

    Je ne sais pas ce que “jeunes de France” signifie.

    Je crois que tous, hommes et femmes, jeunes et vieux, valides et malades, actifs et retraités etc…avons notre place dans ce combat pour le vérité.

    On ne lâchera rien…jamais !

  • Athanase Ducayla , 23 Avr 2013 à 15:34 @ 15 h 34 min

    Nous les jeunes, avons une fougue que nos aînés ont remplacé par la sagesse. Les deux sont évidemment complémentaires, mais la fougue est ce qui bouge l’ensemble. Vous êtes bien sûr les bienvenus dans la cause, mais en tant que jeune, je ne me permets que d’appeller la jeunesse.

  • PG , 23 Avr 2013 à 17:15 @ 17 h 15 min

    Tenez moi informé : [email protected]

    J’ai un fils et un gendre concernés, plus un certain nombre de leurs amis. Ils songent à créer qq chose sur Facebook, mais il serait préférable de demeurer en lien et de faire qq chose de technique et utile en commun. Ne serait-ce que pour soutenir le sgens lors des procès, en rendre compte et faire circuler les infos entre ”accusés”.
    Les sites cathos en vue à part donner des leçons juridiques sur ”Comment se tenir dans un commissariat quand on s’est fait embastillé (pour avoir suivi Mmes BARJOT et BOURGES qui n’en ont rien à f…..) ou sur ” Surtout refusez le fichage les gars (alors que si on refuse on prend 24 h. de plus de GAV, chantage proposé à un de mes fils)”, refusent obstinément de parler de cet aspect de solidarité. On parle de Solidarnosc pour faire genre, de Printemps Français pour avoir l’air d’être vaguement une Jeanne d’Arc des sunlights, de RDA et ”Wir sind das Volk” sans aimer le peuple, et rien ne suit : c’est la révolte de brasserie , de plateaux télé et de conf de presse. Et maintenant on se fait élire en fusionnant au second tour avec les listes UMP…….
    Les gens intelligents savent utiliser le mariage : comme le rapporte BRASILLACH de DALI dans ”Notre Avant-guerre” : “Il faut battre les morts quand ils sont encore chauds”.
    Zut j’ai cité Brasillach. Cela m’a échappé. F. BARJOT va téléphoner à Valls……..Au secours je suis maudit……

  • PG , 23 Avr 2013 à 17:21 @ 17 h 21 min

    Qq un utilise mes initiales pour préconiser la grève de la faim, idée rocambolesque et farfelus.
    Je ne cherche pas à être charitable en mentant, mais en disant ce qui est : être charitable, ce n’est pas accepter le mensonge et les faux-semblant, c’est agir en vérité.
    ”Seule la Vérité nous rendra libres” : mobiliser contre TAUBIRA pour proposer maintenant l’Union Civile, est-ce cela la charité selon vous ?
    http://www.lemonde.fr/societe/article/2013/04/23/dernier-round-a-l-assemblee-pour-le-mariage-homosexuel_3164463_3224.html#xtor=EPR-32280229-%5BNL_Titresdujour%5D-20130423-%5Btitres%5D

    A Paris, les anti-mariage gay se retrouveront, à l’appel de La Manif pour tous à partir de 19 heures, à Sèvres-Babylone (7e) pour se rendre près de l’Assemblée nationale. “La loi va être votée, nous n’avons aucun doute là-dessus et demain nous ne manifesterons pas contre le vote mais pour proposer une autre solution, celle de l’union civile qui, contrairement au mariage, n’aurait pas de conséquence sur la filiation”, a déclaré Frigide Barjot.
    Si rappeler cela , la vérité n’est pas charitable, où est la charité ? Dans le mensonge par omission ?

  • diego , 23 Avr 2013 à 19:19 @ 19 h 19 min

    Athanase Ducayla mon profond respect pour vos actions. Vous les jeunes, êtes l’espoir de ce pays. Le problème avec ce genre de régime marxiste/franc maçon que nous avons c’est que quand ils ont le pouvoir il utilisent tous les moyens pour le garder, mêmes les plus tordus et les plus répressifs. Un exemple récent le Venezuela où Maduro a utilisé toutes les ficelles,même la fraude pour se maintenir au pouvoir. Toutes ces accusations de soit disant groupes fascistes, qui devient récurrent dans la bouche des médias et des socialos, n’a pour but que de manipuler les esprits d’une part, de justifier la répression policière musclée et d’envoyer au combat les supplétifs du gouvernement que sont les groupuscules antifa et antiracistes.

  • Dōseikekkon , 23 Avr 2013 à 19:28 @ 19 h 28 min

    Je suggère les grands moyens : et pourquoi pas des immolations en masse ?

    Après tout, on est chrétien ou on ne l’est pas !

  • alexis , 23 Avr 2013 à 20:59 @ 20 h 59 min

    Pourquoi les jeunes seulement ?

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen