Bayrou préconise la labélisation du « produit en France »

Dans un entretien accordé à L’Usine Nouvelle, François Bayrou appelle à “travailler sur l’image de marque de la France” afin d’“organiser le soutien aux PME” et réduire le déficit commercial de la France qui pourrait s’élever à 75 milliards d’euros en 2011. “L’Allemagne a réussi admirablement à se donner une image de marque de production nationale. Pour tout le monde, allemand veut dire sérieux, solide…” explique le Président du MoDem. “Pourtant, les parties d’Airbus fabriquées outre-Rhin ne sont pas meilleures que les nôtres !”. Pour François Bayrou, “il faut que les consommateurs puissent identifier grâce à un label le “produit en France”. Il y a des millions de Français pour qui cela jouerait dans la décision d’achat»

Comme “pour le commerce équitable et pour les produits bio”, le député des Pyrénées-Atlantiques demande donc la création d’un label. “Il faut pouvoir dire aux Français : ce produit est fabriqué à 50 %, 60 % ou 100 % en France” explique l’auteur de 2012 État d’urgence ». Le label “Origine France garantie” et “la marque France” d’Yves Jégo (notre article) ? “Les tiroirs sont pleins de projets de bonne volonté” admet François Bayrou. Mais “rien ne se passe jamais. On annonce, on annonce et rien ne sort. Vérifiez-le : dans les rayons des magasins, rien. Chez les concessionnaires automobiles, rien” constate-t-il. Dans le mensuel Nouvelles de France de septembre, à paraître très prochainement [1], Jean-Yves Le Gallou, Président de la Fondation Polémia, déclare observer “dans les choix d’achat (des Français, ndlr) une certaine préférence nationale, une certaine préférence européenne, une préférence pour la proximité ou le localisme”. Mais “la société va plus loin dans la prise en compte de ce phénomène de préférence que ne le font actuellement bien évidemment les grands médias et les grandes puissances financières”. Cela explique-t-il la lenteur du lancement d’un label “made in France” alors que la demande est manifestement au rendez-vous ?

[1] Abonnement (11 n°) pour la France : 44 euros 36 euros. Chèque à l’ordre de Nouvelles de France. Adresse : Nouvelles de France, 10 rue Rosenwald 75 015 Paris. Pour tous renseignements : e.martin[at]ndf.fr

Autres articles

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France