La Bourse Tocqueville offre un voyage d’étude aux États-Unis

La Bourse Tocqueville permet, chaque année, à cinq ou six jeunes qui ont fait leur preuve dans la défense des libertés et de la responsabilité de se retrouver au cœur des think tanks et groupes de pression libéraux-conservateurs américains à Washington, D.C..

Elle a été lancée en 2003 par l’Institut de formation politique et Contribuables associés, rejointes depuis 2012 par l’Institut des libertés et l’homme d’affaire Claude Razel.

Son but est de « permettre à des étudiants ou jeunes actifs portant un intérêt tout particulier aux idées de liberté et de responsabilité d’approfondir leur connaissance des grandes doctrines politiques, d’acquérir la maîtrise des techniques d’action politique les plus modernes et d’établir des contacts avec des acteurs de la société civile française et de la vie politique américaine ».

Les lauréats assistent donc à des séminaires et participent aux formations des instituts conservateurs et rencontrent des décideurs américains (élus, journalistes, universitaires ou encore experts). L’édition 2013 se déroulera aux États-Unis du 7 au 27 juillet prochain.

Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 31 mars prochain.

Les boursiers Tocqueville en 2012, avec Grover Norquist, le très influent patron de Americans for Tax Reforms.

Articles liés

3Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Gisèle , 4 février 2013 @ 16 h 04 min

    L’ importation simple et rapide en France , des ” idées ” libertaires américaines ……

  • garrido , 4 février 2013 @ 16 h 38 min

    une initiative dont la logique me fait penser à l’embauche de vigiles africains pour surveiller des magasins mis en péril par leurs propres cousins

  • Eric Martin , 4 février 2013 @ 18 h 22 min

    Que d’ignorance dans vos commentaires !

Les commentaires sont clôturés.