Miss France : « Ce n’est pas ringard du tout de demander aux Miss de ne pas poser nues »

Interrogée lundi matin sur Europe 1, Marine Lorphelin, nouvelle Miss France, a déclaré qu’elle n’avait « jamais fait de photos sexy » et que si elle « aime beaucoup » s’amuser « lors des soirées » avec ses amis, elle n’a « posé pour aucune photo sexy ou déshabillées ».

La jeune fille, célibataire, considère, à propos de miss qui ont posé déshabillé, qu’il y a « des règles à respecter quand on veut être Miss France et il faut les accepter. C’est peut-être des photos qu’elles avaient faites il y a longtemps, mais pour ma part je pense que ces règles doivent être respectées et ce n’est pas ringard du tout de demander aux Miss de ne pas poser nues. »

Sylvie Tellier, elle-même ancienne miss France et directrice générale de la Société Miss France, interrogée à ses côtés, estime quant à elle que les photos déshabillées ne correspondent pas « aux valeurs de Miss France ».

Autres articles

14 Commentaires

  • Dominique , 11 décembre 2012 @ 6 h 20 min

    Les Français ont une véritable psychose avec la morale depuis 1789, date à laquelle la France est entrée dans la tyrannie de l’amoralité. La république leur fait honte d’être moraux quand ils y sont, et emploie un mot pour les humilier : « ringard », sachant pertinemment que les mots sont des armes. Ce mot, « ringard », leur intime l’ordre, dans le subconscient républicain, de devenir immoraux, et la plupart du temps, ils s’exécutent.

    La république étant par essence cathophobe, tout ce qui touche, de près ou de loin à la vertu, est déclaré « ringard » par elle, et ne pas avoir posé nue pour une Miss est effectivement déclaré « ringard » par la république, afin de détruire ce qu’il reste encore de morale, naturelle à l’homme, car la morale n’est pas républicaine.

    La république, c’est l’inversement des valeurs : tout ce qui est bien est mal et vice-versa.

    Si Miss France se prête au jeu de la république, elle est morte. Qu’elle reste elle-même et qu’elle n’oublie pas cette pensée de Martin-Saint-René, prince des poètes : « Être de son temps, c’est déchoir. »

    Signé :
    Une rebelle à la république

  • ranguin , 11 décembre 2012 @ 7 h 36 min

    Bravo Dominique.
    J’aime ce genre de réflexion. J’en suis encore à me désespérer lorsque je vois un acteur venir en jean à la télé et porter un couvre chef (chapeau ou bonnet) pour répondre aux journalistes. C’est un manque de “savoir-vivre”.
    Le respect ne nous concerne pas seulement mais concerne aussi notre interlocuteur.
    L’attitude zonarde est à la mode, changeons donc !

  • Gisèle , 11 décembre 2012 @ 9 h 05 min

    Bonjour .
    Bien dit Dominique . Il me semble que dans les écritures on retrouve une parole qui fait référence à ces temps où l’inversion des valeurs sera reine .
    Quant à a guerre des mots …j’ ai tellement mal à mon ras le bol que j’en suis devenue ultra – phobe ,

  • Gisèle , 11 décembre 2012 @ 9 h 23 min

    ranguin , s’il n’y avait que ça !
    La vulgarité , la bassesse ont envahi le petit écran devant lequel nos petits enfants sont scotchés des heures entières . On s’étonne après que certaines maîtresses d’école soient scandalisées par certains de leurs comportement !
    Quand on voit l’éloge faite à un Gérard Depardieu déformé par ses excès qui ne se gène pas pour roter ou pire devant ses ” fans ” , quand on voit le niveau de certaines ” émissions ” de télé-réalité où on se dispute à coups de grossièretés et où les garçons là aussi se ” lâchent ” comme ils disent … non je ne regarde pas ce genre d’émissions mais il m’arrive de zapper à la recherche d’un programme à peu près intéressant et de découvrir combien le monde de l’audiovisuel a suivi la chute de la
    ” culture ” environnante . Quand vous avez le malheur d’ exprimer votre malaise , on vous regarde avec des yeux ronds et réprobateurs …l’ endoctrinement sous culturel de la France est le fer de lance de certains politiques qui ont par lui l’accès facile au pouvoir .
    Enfin , cette sous culture est issue de la la fille de la révolution de 1789 : Mai 68 !

  • JACKY4546 , 11 décembre 2012 @ 11 h 19 min

    Il suffit de dire “bonjour” en entrant dans une boulangerie ou ailleurs, pour être regardé avec des yeux réprobateurs et interrogateurs…
    La France est en pleine déliquescence et nous ne sommes pas sortis de l’auberge.

  • ranguin , 11 décembre 2012 @ 12 h 08 min

    Je suggère que l’on fonde une association, celle des “gens bien élevés”.
    on dit bonjour en entrant dans les magasins, merci à ceux qui vous servent, au revoir en sortant, les hommes se découvriront en entrant, sur un plateau de télévision etc…
    Qu’en pensez-vous ?

  • Neuville , 11 décembre 2012 @ 12 h 45 min

    Tout à fait d’accord .Il y a longtemps déjà que l’on dit le bien mal et le mal bien !
    Les meRdias sont de plus en plus vulgaires et insupportables dans leurs propos et
    dans leurs tenues .Vivement un grand bol d’air frais et un grand coup de balais !

Les commentaires sont fermés.