Jacques Myard regrette que l’ISF n’ait pas été supprimé

Le député maire de Maisons-Laffitte, Jacques Myard a regretté que le gouvernement français n’aille pas assez loin dans l’aménagement apporté à l’ISF. Il déclare que :

la meilleure solution est la suppression pure et simple de cet impôt anti-économique, sans chercher à le compenser par l’augmentation d’autres impôts sur le patrimoine ou des plus-values dont les taux excessifs sont préjudiciables au maintien du capital en France.

Autres articles