Exclusif : le “Piss Christ” défoncé à coups de masse

Le “Piss Christ” d’Andres Serrano, qui a provoqué une polémique à Avignon, vient d’être détruit. Selon nos informations, des individus ont profité de l’ouverture du musée pour se rendre en milieu de journée devant l’œuvre et la détruire à coups de masses et de marteaux.

Ils auraient pénétré dans la Collection Lambert en payant leur entrée, comme de simples visiteurs. Puis, le visage découvert, ils ont détruit la protection en verre et sont venus à bout de celle en plexiglas avec des masses et des marteaux avant de s’en prendre au “Piss Christ”. Une bombe peinture aurait également été utilisée par les individus. Ils ont quitté le musée aux cris de “Vive Dieu ! vive Dieu !”. Une altercation aurait eu lieu avec le service d’ordre, rapidement débordé. Quelques coups auraient même été échangés. Aucune interpellation n’a pour l’instant eu lieu.

Une autre œuvre d’Andres Serrano, représentant deux religieuses, l’une derrière l’autre, avec un voile blanc, manifestement jugée “antichrétienne”, a également été détruite au marteau par les individus.

Samedi, plusieurs centaines de catholiques avaient manifesté devant la Collection Lambert qui hébergeait le “Piss Christ”. Près de 80 000 personnes ont signé une pétition demandant le retrait de l’œuvre. Une requête partagée par Mgr Cattenoz, évêque d’Avignon.

Addendum 17h35 : sur France-Info, Yvon Lambert explique avoir reçu “30 000 mails d’intégristes” et se déclare “choqué” par la destruction de deux de ses œuvres. Pointant “l’ignorance”, il menace de “prendre ses cliques et ses claques” au vu de “l’ambiance nationale”. La Collection Lambert a déposé une plainte.

Autres articles

82 Commentaires

  • Catherine , 17 avril 2011 @ 15 h 08 min
  • brennou , 17 avril 2011 @ 15 h 43 min

    BRAVO ! ! !

  • pia d'olce , 17 avril 2011 @ 16 h 34 min

    Sommes nous obligés de passer dans le camp des voyous ? La violence est-elle une bonne solution ? Violence doublée de vandalisme(la bombe !) !!
    Dans ces conditions, valons nous mieux que ce monsieur qui croit être un artiste ?
    Le Christ aurait-il cautionné ce geste ? J’en doute;
    Je peux comprendre la colère, l’énervement face à ce blasphème et à cette injustice. Il ne faut pas se laisser piétiner, mais là…..??!!

  • Eric Martin , 17 avril 2011 @ 16 h 53 min

    @ pia d’olce : Nouvelles de France ne fait que rapporter un fait. “We report, you decide”. Il s’agit d’une bombe de peinture.

  • Gannat Pascal , 17 avril 2011 @ 16 h 54 min

    Bel exemple de laïcité active. Voilà ce qui se produit quand on met en cause la laïcité, qui passe par le respect des réligions par la puissance publique : or ces objets, dits ”oeuvres d’art”, avaient été financées par la puissance publique par des subventions, lesquelles sont budgétées sur les impôts. Des citoyens français se sont sentis agressés par l’état républicain, qui reniait ses principes, et particulièrement la loi de 1905. Ils étaient en situation de légitime défense.

  • Theis Jean , 17 avril 2011 @ 17 h 16 min

    Ils ont bien fait de détruire cet objet, étant donné que les autorités savent depuis au moins 10 jours qu’il constitue un scandale.

    Si cela n’avait pas été fait, il y aurait eu des semaines de “négociations”.

    Bravo !

  • SAURAT jean-paul , 17 avril 2011 @ 17 h 19 min

    Pour une foi les gens honnetes reagissent

Les commentaires sont fermés.