L’UMP de Paris s’oppose aux “salles de shoot”

“La seule priorité pour les pouvoirs publics est de réduire la consommation de drogues et non de l’organiser”, voici ce qu’ont déclaré dans un communiqué Jean-François Lamour et Philippe Goujon respectivement président du groupe UMP au Conseil de Paris et président de la fédération UMP de Paris. Ils ont réaffirmé que les “salles de shoot”, un temps envisagées par certains élus, “ne sont ni utiles, ni souhaitables.” Selon les deux élus, c’est avant tout la prévention qui “doit rester la priorité du gouvernement”

Articles liés