Un concordat signé entre le Saint-Siège et le Monténégro

Les concordats existent toujours. Vendredi 24 juin, le Secrétaire d’Etat du Vatican, le Cardinal Tarcisio Bertone a signé un concordat avec Igor Luksic, Premier Ministre du Monténégro. Le service de presse du Vatican a donné quelques précisions sur la portée de l’accord intervenu :

« Le texte, qui entrera en vigueur dès ratification, reconnaît l’indépendance et l’autonomie de l’Eglise et de l’Etat et leur disponibilité à collaborer, et définit le cadre juridique de leurs rapports, le statut juridique de l’Eglise catholique, sa liberté d’action apostolique et de gestion des compétences spécifiques, la liberté du culte et des activités éducative et culturelle, pastorale et caritative.”

Le Premier Ministre monténégrin, qui avait été reçu dans la matinée par Benoît XVI, a déclaré que ce texte venait couronner “les excellentes relations entretenues (entre l’Eglise et l’Etat, ndlr) depuis l’indépendance du pays”. Le Chef du gouvernement n’a pas hésité à affirmer que “le Monténégro est le premier Etat moderne, à majorité orthodoxe, à signer ce genre de traité, ce qui témoigne de l’engagement total de la société monténégrine aux valeurs fondamentales de l’éthique, de la spiritualité et de la culture qui sont partagées par le Saint-Siège et toute la civilisation européenne.

Autres articles

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France