La Réunion : des avortements forcés pour limiter la croissance démographique des années 1960

La Réunion : des avortements forcés pour limiter la croissance démographique des années 1960

Des milliers d’avortements et de stérilisations ont été pratiqués sur l’île de la Réunion dans les années 1960. Un film documentaire, “Les 30 courageuses”, mène l’enquête sur cette politique antinataliste pratiquée par l’État (et notamment le ministre Michel Debré) :

Autres articles

2 Commentaires

  • Charles Martel , 8 Mar 2019 à 10:25 @ 10 h 25 min

    “La France pratiquait la discrimination sociale et raciale”. Tout ça me parait complètement inventé, déformé, amplifié, dans le seul but de pouvoir proférer l’affirmation ci-dessus. Venant de France 3, ça ne m’étonne pas du tout. On voit bien que le but est de dénigrer la France des années 60 parce que le gouvernement n’était pas de gauche. Je suis moi-même né à la Réunion à la fin des années 50 et mes parents y sont nés. Cette histoire n’est qu’un énorme mensonge, un de plus, proféré à une époque où ceux qui pourraient apporter un démenti sont pratiquement tous morts, technique bien connue de réécriture du passé. On nous fait le même coup sur l’époque coloniale, la 2ème guerre mondiale et j’en passe.

  • Isaïe , 8 Mar 2019 à 13:42 @ 13 h 42 min

    Je n’ai jamais entendu ce fait pour la France. Que ce soit aux États Unis ou en Allemagne Nazie, oui. Certes, la France n’a pas hésité à déporter de nombreux enfants de la Réunion pour repeupler certaines contrées. Mais c’est la seule information nauséabonde des politiques français que j’ai pu entendre. Maintenant, on n’est pas à l’abri de mensonges politiques, faits qui sont terriblement fréquents.

Les commentaires sont fermés.