USA : les 18-34 ans prennent leur distance avec le mouvement LGBT

USA : les 18-34 ans prennent leur distance avec le mouvement LGBT

Retour de bâton. Selon un nouveau sondage Harris, les Américains âgés de 18 à 34 ans sont chaque année depuis deux ans moins séduits par le style de vie des LGBT pourtant promu partout… ou presque.

En 2016, 63% des millennials se considéraient comme des “alliés” du mouvement LGBT. Ce chiffre est tombé à 53% en 2017 et a chuté à 45% en 2018.

En 2018, 36% des millennials expliquaient être mal à l’aise quand ils apprenaient qu’un membre de leur famille est homosexuel (contre 29% en 2017 et 24% en 2016), peut-être parce qu’ils observent de près les anomalies associées à l’homosexualité ?

39% des millenials sont gênés d’apprendre que leur enfant a été en contact avec de la propagande LGBT à l’école (contre 30% en 2017 et 27% en 2016) ou qu’il a un professeur homosexuel (33% en 2018 contre 29% en 2017 et 25% en 2016).

Le PDG pro-homosexuel de Harris Poll a déclaré : “Ces chiffres sont très alarmants.” La raison de cette évolution est très simple : les millenials ont été gavés de propagande LGBT toute leur vie. Et 75% d’entre eux ont au moins un ami homosexuel, ce qui signifie qu’ils ont peut-être été personnellement témoins des pathologies associées à l’homosexualité. On dirait que plus ils en savent sur le mode de vie homosexuel, moins ils aiment ce qu’ils voient. Ajoutons qu’Internet permet de libérer la parole et de constater qu’on n’est pas seul à être choqués et dégoutés par les spectacles que nous infligent certains malades mentaux se réclamant de cette communauté. Sans même parler de leur volonté de détruire notre civilisation chrétienne.

Le lobby LGBT est inquiet. L’association homosexualiste GLAAD dénonce “notre culture toxique” (à éradiquer, donc. Pas certain toutefois que ce programme plaise à la majorité des Américains) et indique qu’elle va intensifier sa propagande, notamment dans les jeux vidéo pour les garçons et les concerts de musique country pour les filles. Espérons que l’effet obtenu sera l’inverse de celui espéré. Imaginez le lobby LGBT qui finance sa propre perte ! En attendant, les plus âgés continuent à se laisser convaincre par l’idéologie LGBT, ce qui a pour effet d’annuler pour partie le recul observé chez les jeunes :

Pour la première fois depuis longtemps, le soutien aux parodies LGBT du mariage ne progresse plus dans la société américaine, il est même en baisse de 4 points sur un an :

Autres articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France