« Et si l’intelligence artificielle était une bonne nouvelle ? » (Idriss Aberkane)

« Et si l’intelligence artificielle était une bonne nouvelle ? » (Idriss Aberkane)

Idriss Aberkane est chercheur, penseur et écrivain :

Articles liés

2Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • jejomau , 9 novembre 2018 @ 22 h 59 min

    C’est sûr, l’IA ca va changer de Castaner, E.Philippe et tous ces abrutis de LREM qui votent comme des play-mobil… Mieux vaut aussi un président à l’IA qu’un Macron complètement c..!

  • Droal , 10 novembre 2018 @ 9 h 19 min

    Selon Idriss Aberkane « les sciences sont là pour épanouir l’homme et le libérer. Même s’il est vrai que, seules, elles ne peuvent le faire car, ce qui libère, c’est la sagesse […] Une civilisation qui produit beaucoup de connaissances, combien de sagesse produit-elle ? Si elle engendre trop de connaissances et pas assez de sagesse, elle est vouée à l’extinction ».

    Idriss Aberkane est d’obédience musulmane par la branche soufie, partie la plus ésotérique (intérieure) et mystique de l’Islam :

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Soufisme

    Abû Ḥamid Moḥammed ibn Moḥammed al-Ghazālī (1058-1111), connu en Occident sous le nom d’Algazel, est un soufi d’origine persane. Personnage emblématique dans la culture musulmane, il représente la mystique dogmatique :

    « Aimer Dieu est l’ultime but des stations spirituelles et le plus haut sommet des rangs de noblesse. Il n’est de station au-delà de celle de l’amour qui n’en soit un fruit et un corollaire ».

Les commentaires sont clôturés.