Covid-19, l’heure des comptes a sonné : entretien avec Me Fabrice di Vizio (VIDÉO)

Covid-19, l’heure des comptes a sonné : entretien avec Me Fabrice di Vizio (VIDÉO)

La crise sanitaire du Covid-19 en France a donné lieu à une gestion calamiteuse. Les acteurs politiques ont montré leur faille à tous les niveaux. Empêtrés dans une idéologie mondialiste, ils ont refusé la fermeture des frontières; adeptes des coupes budgétaires, ils ont mis à sac les hôpitaux; obsédés par le libre échange, ils ont abandonné les stocks stratégiques et notre souveraineté sanitaire. Plus de 30 000 morts plus tard, les responsables doivent s’expliquer. Et ce n’est pas la commission d’enquête parlementaire qui permettra de faire le jour sur cet enchainement d’échecs. Maître Fabrice di Vizio, avocat spécialiste des questions de Santé, représente le collectif C19, composé de médecins et soignants, qui ont souffert de l’incompétence et l’imprévoyance de nos dirigeants. Tous ensemble, ils ont décidé de mettre l’exécutif face à sa responsabilité. Ils poursuivent Agnès Buzyn, Edouard Philippe, Olivier Véran, parties prenantes gouvernementales pendant la crise, devant la cour de Justice de la République :

Source : TV Libertés

Articles liés

2Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Sonja , 10 août 2020 @ 13 h 13 min

    Je me permets de rebondir positivement à ce que Maître DI VIZIO a énoncé. Dans cette affaire, il y a des aberrations de tous azimuts.
    Lorsque j’ai entendu le Pr Salomon et d’autres « sachant scientifiques » dire: « les masques sont inutiles », j’ai bondi et adressé un mail au document que je reçois. « Je suis effarée d’entendre que les masques ne servent à rien ! C’est le premier geste de distanciation à observer dans les cas de risque d’épidémie. Comment un GVT peut il être aussi abject dans sa communication? Fidèle à son amateurisme, le gouvernement dupe la population dans tous les domaines, ne voyant, ne réfléchissant qu’à court terme, ils continuent à abreuver les gens d’inepties… »
    En effet, les masques ne se périment pas. Les conditions dans lesquelles doivent être conservés le matériel médical doit être stocké dans des endroits secs, sains, à une certaine température, et SURTOUT être régulièrement contrôlé. Les protocoles d’hygiène l’exigent.
    « On » a multiplié les tâches de responsabilités, diminué le personnel en charge (les 35H ont ruiné l’hôpital) dilué et fait glisser les compétences. Résultats: plus personne n’est responsable dans son secteur. Nous avons opéré en urgence (je pense à l’encéphalite spongiforme) des patients hautement contagieux sans avoir aucune contamination dans les équipes simplement parce que nous étions des professionnels de santé irréprochables. Dans quel monde vivons nous ?

  • COUVERT , 10 août 2020 @ 17 h 37 min

    Agnès Buzyn, Edouard Philippe, Olivier Véran, c’est bien, mais leur chef, vous savez « c’est moi le… » est-il intouchable ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *