Industrie : la Chine dévore le bois français

Industrie : la Chine dévore le bois français

Depuis 2007, les exportations de bois vers Pékin (Chine) ont été multipliées par sept, passant de 50 000 tonnes à 350 000 par an. Conséquence : il n’en resterait plus assez pour la filière française, d’autant que le prix de la matière première a bondi de 60%. Le pire, c’est qu’une partie de ce bois est ensuite réexporté vers la France…

Autres articles

2 Commentaires

  • cibil , 19 Mai 2019 à 15:47 @ 15 h 47 min

    defender votre bois francais contre la mondialisation soviet apatrid muter en socialismes kapitalistes la destruction des biens national graces aux libres echanges hort sol mortifieres les chinoix payent des esclaves a bas prix et veulent se models sodomik d esclaves en frances nos aquis de la guerres payer par nos cotisations

  • Tonio , 20 Mai 2019 à 8:47 @ 8 h 47 min

    Il est quand même tristounet de constater que les producteurs de bois sont incapables de vendre en France; mais alors où les utilisateurs français de bois se procurent-ils leur bois ? En Chine?
    Maintenant vous comprenez pourquoi la France est en faillite par sa seule incapacité à organiser ses filières….

Les commentaires sont fermés.