Organisation de l’invasion migratoire de l’Europe : les pays de Visegrad boycottent le mini-sommet

Organisation de l’invasion migratoire de l’Europe : les pays de Visegrad boycottent le mini-sommet

La Pologne, la Hongrie, la République tchèque et la Slovaquie confirment leur opposition à la répartition des clandestins proposée par l’Union européenne :

Autres articles

5 Commentaires

  • YAYA , 22 Juin 2018 à 15:43 @ 15 h 43 min

    La Pologne, la Hongrie, la République tchèque et la Slovaquie ne veulent pas être envahies. Et la France c’est pour quand ?
    Ahhhh, les français préfèrent se préoccuper de la coupe du monde du foot et s’en foutent de l’avenir de la France. Mais quand ils auront à choisir entre la valise et le cercueil alors là on va bien “rigoler” …… si l’on peut dire !

  • Jacqueline Fauritte , 22 Juin 2018 à 18:09 @ 18 h 09 min

    il est temps de redresser la tête et de dire HALTE à l’invasion, bravo à tous les pays qui eux ont le courage de dire STOP s’en est assez , où va notre pays, existe t-il encore ,malheureusement j’en doute !!!!!!Quelle désolation, certains de ceux qui se sont battus pour la grandeur de la FRANCE DOIVENT SE RETOURNER DANS LEUR TOMBE!!!!!!

  • François2 , 22 Juin 2018 à 18:53 @ 18 h 53 min

    L’ IMMIGRATION ZERO doit être valable pour tous les pays d’Europe. Rappel : cela n’empêche pas l’emploi de travailleurs étrangers, qui auront le statut d’ EXPATRIES .

  • appeals , 22 Juin 2018 à 20:38 @ 20 h 38 min

    Quid de la lèpre dont parle Kim Il Macron ?

    Ah la lèpre !!!!

    Et les prédateurs de la République, c’est quand qu’on les vire ?

  • appeals , 22 Juin 2018 à 20:50 @ 20 h 50 min

    Dommage qu’un bon nombre de pays d’Europe n’ait pas le courage et la volonté de ces opposants à l’envahisseur.

Les commentaires sont fermés.