L’immigration clandestine coûte chaque année 4,6 milliards d’euros à la France

Alors que la France compte en métropole environ 550 000 immigrés clandestins (plus 131 500 en Outre-mer), l’association Contribuables associés vient de publier une monographie sur le coût de cette immigration. Le document est signé Jean-Paul Gourévitch, “consultant international, spécialiste de l’Afrique et des migrations”.

Au total, l’immigration clandestine coûte chaque année à la France 4,6 milliards d’euros : les dépenses (5,67 milliards) sont loins d’être compensées par les recettes (1,08 milliard, essentiellement des impôts, taxes et amendes). Selon Jean-Paul Gourévitch, les postes de dépenses les plus importants sont les soins de santé (662 millions, dont 630 pour l’aide médicale d’État), les coûts des retours et reconduites (788 millions), le travail illégal et l’emploi d’étrangers sans titre (1 745 millions), les coûts liés à l’économie informelle (1 562 millions).

“4,6 milliards d’euros, c’est plus de 15% du déficit annuel généré par l’ensemble (7,8 millions de personnes) de la population d’origine étrangère que Gourévitch a estimé, en 2010, à 30,4 milliards” explique Contribuables associés.

Autres articles

Memoires Jean-Marie Le Pen