Entre 100 et 150 mosquées en construction

« On estime entre 100 et 150 le nombre de projets, qui sont soit au début, soit à la fin« . C’est ce qu’a déclaré, Mohammed Moussaou, président du Conseil français du culte musulman (CFCM), sur RTL mardi matin.

La construction de mosquées fait régulièrement l’objet de débats. Outre l’entorse à l’identité traditionnelle française, celles-ci sont souvent financées par les collectivités, au mépris de la loi de 1905. En effet, certains baux emphytéotiques (d’une durée de quatre-vingt-dix-neuf ans) sont octroyés par des collectivités en échange d’un loyer symbolique (un euro par an pour la mosquée de Montreuil), leur permettant ainsi de contourner la loi de 1905, au profit de la communauté musulmane. Certains élus échafaudent également des projets bien plus complexes pour arriver à leurs fins. Ainsi, à Créteil, la mairie a permis la construction de la mosquée par une subvention d’équipements culturels d’un million d’euros et une garantie d’emprunt conjoint avec le Conseil général de 1,5 million d’euros.

Ces aides sont régulièrement attaquées comme « subventions déguisées » devant les tribunaux administratifs, ce qui semble choquer une certaine presse, soudainement hostile aux effets de la loi sur la laïcité. Ainsi Libération titrait, le 5 mai 2007, « Des mosquées menacées au nom de la loi de 1905. » « La Loi de 1905 menacée par des mosquées » eut été pourtant une formulation plus correcte.

> Nouvelles de France lance un mensuel papier à la rentrée : abonnez-vous !



Autres articles