Mort d’un soldat au Mali : L’Eglise publie un communiqué

Il est n’est pas rare que l’Eglise enterre les morts de l’armée française (elle dispose ainsi d’un diocèse aux armées) mais il est plus rare, en revanche, qu’elle salue officiellement la mémoire de l’un d’entre eux. C’est pourtant dans un communiqué publié sur le site de la Conférence épiscopale française que Mgr Aillet, évêque de Bayonne, Lescar et Oloron, a tenu à exprimer sa sympathie pour la famille du soldat Stéphane Duval, mort au Mali, qui servait au 1er régiment de parachutistes d’infanterie de marine (1er RPIMA), basé à Bayonne.

Celui-ci affirme qu’apprenant la mort de Stéphane Duval, « le diocèse de Bayonne s’unit à la peine de son épouse, leurs deux enfants et sa famille. Confiant à la miséricorde de Dieu le repos de l’âme de Stéphane ». L’évêque de Bayonne profite de cette occasion pour « saluer le professionnalisme et la force de caractère des militaires du 1er RPIMA, régiment d’élite dont notre cité peut être fière une fois de plus ».

« Honneur à tous nos soldats qui, dans des circonstances difficiles et souvent avec peu de moyens, sont amenés à risquer leur vie loin de leur terre », écrit l’évêque de Bayonne qui prie pour « que saint Michel, patron des paras, les protège ! ».

Autres articles

59 Commentaires

  • Diex aie ! , 3 Mai 2013 à 18:24 @ 18 h 24 min

    Les veuves de militaires sont les vrais courageuse ! Pas les militaires…

  • Chocard , 3 Mai 2013 à 18:29 @ 18 h 29 min

    La douleur vous submerge et vous fait dire n’importe quoi. Je vous suggère, vous le courageux du clavier, de vous engager et d’aller voir en opex ce que donne le courage de nos soldats.

  • e , 3 Mai 2013 à 18:43 @ 18 h 43 min

    Il y a différents courages, il faut le courage des soldats, il faut le courage des épouses qui soutiennent leurs maris qui font un métier difficile, le courage des mères qui s’occupent des enfants quand les pères ne sont pas là, le courage des veuves et des orphelins.
    Il ne faut pas faire des comparaisons, les situations sont différentes, mais les courages sont complémentaires.

  • Goupille , 3 Mai 2013 à 19:39 @ 19 h 39 min

    Honneur à Monseigneur Aillet et bienheureuses ses ouailles.
    Il tranche sur la tisane CEF…

  • alain , 3 Mai 2013 à 20:47 @ 20 h 47 min

    le titre est inexact et ambigu. Ce n’est pas “l’Eglise”. Il s’agit d’un évêque. Ce n’est pas la même chose.

    Ceci étant dit, je ne fréquente plus les églises que rarement depuis très longtemps vu l’infâme bouillie droit de l’hommiste, immigrationniste, accueil de l’autriste etc que j’y entends depuis une quarantaine d’année.

    Je perçois depuis quelque temps cependant un changement de ton de la part de certains ecclesiastiques.

    J’en conclus qu’au coeur de la tempête partout ( église, justice, administration, économie) certains tempéraments réagissent face à la subversion généralisée.

    On ne peut pas rester neutre face à la gangrène.

  • Pat64 , 3 Mai 2013 à 21:05 @ 21 h 05 min

    Ce soldat est mort au Champs d’Honneur pour te préserver toi et ta famille du terrorisme hislamiste, connard.

  • Pat64 , 3 Mai 2013 à 21:21 @ 21 h 21 min

    Monseigneur Aillet est un évêque particulièrement remarquable , qui a été un des rares évêques qui ont pris position contre la loi du mariage homo, qui a été manifester contre cette loi a Paris, et qui est en proie a la vindicte des LGTB manifestant contre lui a Bayonne , avec des slogans ignobles ( comme ils savent faire !) contre lui. Preuve, s’il en est, de la grande qualité de cet évêque.

Les commentaires sont fermés.