Mort d’un soldat au Mali : L’Eglise publie un communiqué

Il est n’est pas rare que l’Eglise enterre les morts de l’armée française (elle dispose ainsi d’un diocèse aux armées) mais il est plus rare, en revanche, qu’elle salue officiellement la mémoire de l’un d’entre eux. C’est pourtant dans un communiqué publié sur le site de la Conférence épiscopale française que Mgr Aillet, évêque de Bayonne, Lescar et Oloron, a tenu à exprimer sa sympathie pour la famille du soldat Stéphane Duval, mort au Mali, qui servait au 1er régiment de parachutistes d’infanterie de marine (1er RPIMA), basé à Bayonne.

Celui-ci affirme qu’apprenant la mort de Stéphane Duval, « le diocèse de Bayonne s’unit à la peine de son épouse, leurs deux enfants et sa famille. Confiant à la miséricorde de Dieu le repos de l’âme de Stéphane ». L’évêque de Bayonne profite de cette occasion pour « saluer le professionnalisme et la force de caractère des militaires du 1er RPIMA, régiment d’élite dont notre cité peut être fière une fois de plus ».

« Honneur à tous nos soldats qui, dans des circonstances difficiles et souvent avec peu de moyens, sont amenés à risquer leur vie loin de leur terre », écrit l’évêque de Bayonne qui prie pour « que saint Michel, patron des paras, les protège ! ».

Autres articles

59 Commentaires

  • Milou , 6 Mai 2013 à 19:41 @ 19 h 41 min

    “On va se faire gazer”, “on va se faire gazer”, “on va se faire gazer”…

  • brennou , 6 Mai 2013 à 21:22 @ 21 h 22 min

    Et pourtant le Christ a dit : “Allez, enseignez toutes les nations…!”, “Ce que vous ferez aux plus petits […], c’est à Moi que vous le ferez !” et j’en passe sur l’amour du prochain.
    Les gabonais ordonnés par Mgr Lefebvre ont donnés de beaux fruits à l’Église, tels Mgr Thiandoum et al.
    J’attends un prêtre haïtien pour convertir les français, encore réfractaires à l’exemple qu’ils ont sur place !

  • Abbé Guy Marie COURTEMANCHE , 11 Mai 2013 à 15:27 @ 15 h 27 min

    Cher Monsieur Alain,

    Oui, je vois immédiatement à qui j’ai à faire en vous lisant ?

    Vous faites parti de ces Gens, qui ont la bouche bien pendue, facile à dire n’importe quoi, sans aucune objectivité valable..

    Vous avez des Conseils pour les Autres. Mais, il faut les appliquer à vous et vous sortir les doigts du fût.

    Comme cela on pourra voir ce dont vous êtes capable de faire de vos dix doigts,sans toujours bêler comme un mouton de Panurge,
    sur la misère de vos frères concitoyens français,malheureusement qui dorment sur les bouches de métros.

    Vous qui avez la langue bien pendue, que pouvez vous dire de vos exploits gratuits ? Rien, en effet vous n’avez jamais rien foutu pour la Société, afin de la rendre meilleure selon vos dire…

    Vous êtes l’un de ces blanc-bec qui cause, croyant qu’il fait avancer le processus. Le plus simple pour vous, serait de vous taire plutôt que de dire les énormes connerie, celles que vous éructez..

    Vous faire parti de ces gars tout en gueule comme les Poissons Chat, eux ils l’ont naturellement, mais à vous c’est une anomalie, et on voit bien que vous êtes un bon à rien.Sinon que d’insulter, les Gens qui oeuvre, pour aider les Jeunes Gens, Garçons ou Filles étranger à se développer et à rester chez eux, que cela soit au CAMEROUN ou en HAÏTI.

    Vous dites que voue en n’avez cure ? Cela démontre bien que vous avez peur de vous risquez à l’étranger, pour y avoir une Action qui changerait le Ding Dong de vos paroles amères, et d’apprécier peut-être ce que ous seriez capable de faire, ou du moins d’avoir essayé d’apporter une Goutte d’eau dans ce vaste Océan de misère, qui est dépourvu de tout soutien social, comme cela existe ici dans notre Pays en France.

    Mais, si cela existe, ce n’est pas grâce à vous . Vous êtes bien incapable de faire quelque chose tienne la Route, en France ou Ailleurs. Sinon que de pleurnicher.

    Moi, je le dis fortement : Bravo ! pour tout nos Valeureux Soldats qui oeuvre et se risquent pour le maintient de la Démocratie, et de la Paix, tant au MALI, qu’en AFGHANISTAN, afin que vous soyez libre de vous exprimez.

    Mais s’il vous plaît, pas pour entendre votre fleuve, celui de votre disque nauséabond de bêtises.

    Oui Monsieur Alain, à Bon Entendeur. Salut. C’est L’Abbé qui vous a parlé en toute Amitié en prenant les mots de votre répertoire, celui de votre ruisseaux.

Les commentaires sont fermés.