Une fracture de trop

Tribune libre de Pierre-François Ghisoni*

Oublions les candidats au mariage pour tous !

La question du mariage tous azimuts nous intéresse au-delà des troubles qu’elle provoque. Elle prouve que ce président de la République s’engage pour faire voter une loi qui n’intéresse qu’une minorité d’une minorité.

Ce faisant il a renoncé à son titre de président de République pour devenir un agitateur professionnel. Il en devient illégitime, quels que soient les résultats d’une élection, où, d’ailleurs il n’a recueilli que 48% des votants, ce qui n’est pas une majorité, mais une minorité réelle de plus.

En termes non politiquement corrects, imposer le projet d’une minorité de minorité, cela s’appelle un coup d’État, dont François Mitterrand avait souligné la permanence.

Même s’il ne s’agissait pas d’un projet déstructurant, et même si nous pensions le supporter, nos conclusions seraient les mêmes.

Que sont devenus les indignés professionnels ? Dans quelle soupe tremperont-ils leurs prochains livres ?

Quel est le niveau de surdité, ou d’intégrité, des « constitutionnalistes » de tout poil pour ne pas s’inquiéter de cette situation ?

Redevenons des hommes libres en droit !

Mais, comme on l’a vu, entendu, il y a peu, c’est ce même « président » qui accorde ou refuse la liberté de conscience à 36 000 maires de France à 24 heures d’intervalle après visite d’un lobby. Cette seule aberration mentale aurait dû soulever une vague d’indignation, quel que soit le sujet considéré, car, qui peut nous accorder ou nous refuser le droit d’agir en liberté de conscience, sinon un dictateur patenté ? Il a le pouvoir de nous forcer, pas celui de violer notre liberté de conscience, sauf à franchir un pas de plus vers le camp de rééducation.

Et cela n’est pas une argutie éthérée mais bien un principe repris dans le droit positif français appliqué à la théorie des preuves. C’est « l’intime conviction » que la loi reconnaît aux juges et aux jurés comme droit de statuer sur des faits après avoir apprécié, en leur âme et conscience, la valeur des preuves de leur existence produites tant par l’accusation que par la défense.

Le droit français nous reconnaît le jugement par l’intime conviction, donc la liberté de conscience… mais pas ce « président ».

Ici nous parlons bien de faits prouvés, reconnus par tous les médias. Certes il n’y a pas d’action en justice, pas encore… mais… Quousque tandem… ?

Donc, l’intime conviction !

Or, j’ai l’intime conviction que la voie choisie par François Hollande ajoute un clivage de plus à la société française qui n’en a pas besoin. J’ai l’intime conviction qu’il fait prendre des risques majeurs à la cohérence nationale. J’ai l’intime conviction qu’il s’agirait ici d’appliquer le fameux principe de précaution dont on nous rebat les oreilles pour quelques molécules qui dérangent des lobbies en place. J’ai l’intime conviction que le premier devoir d’un homme d’État est d’assurer la solidité interne et externe du pays, faute de quoi il n’est plus qu’un maquignon politicien. J’ai l’intime conviction doublée de l’expérience que chaque responsable d’équipe, en sport ou ailleurs, dans le civil ou dans l’armée, sait que la sécurité et l’efficacité de son groupe dépendent de la cohésion qu’il est capable d’insuffler. Mais cela, ce président, j’en ai l’intime conviction, ne le sait pas.

Apprenons à nous préparer !

*Pierre-François Ghisoni (blog) est écrivain et éditeur.

Autres articles

6 Commentaires

  • Simon , 4 Fév 2013 à 17:35 @ 17 h 35 min

    Je crois fermement en la date du 24 mars 2013 pour faire reculer le projet de loi.
    Il y avait le 13 janvier dernier (date historique) plus de 1 million de manifestants pour défendre la famille (du jamais vu depuis 30 ans sur le sol Français). Ce fût le début d’un vaste mouvement d’opposition, la naissance d’une nouvelle écologie humaine, le renouveau des amitiés et des dialogues entre les différents courants de la droite et de la chrétienté (et cela, c’est très positif pour l’avenir).
    Donc oui, le dimanche 24 mars, le peuple grondera (pas 1 million mais cette fois, 2 millions !) très fort, le ton va monter et les élus gauchistes (à un petit lobby extrémiste nommé LGBT) devront prendre conscience de leur vérité car il faut aussi le dire : au fond, une grosse partie des députés PS se fichent bien de “mariage” homo ou même, n’en veulent pas (car même étant socialiste, il reste chez eux une certaine tradition, une certaine logique, un certain bon sens ou même une certaine morale). Le pire, c’est vraiment cela : qu’un petit groupe activiste, très anti-famille, très violent à l’égard de la famille et de nos valeurs, impose le souhait égoïste de quelques milliers de personnes en France : c’est scandaleux !
    Le 24 mars, tous à Paris, dans la rue, pour défendre la famille et dire NON au “mariage” homosexuel !

  • Adolphe , 4 Fév 2013 à 21:11 @ 21 h 11 min

    Chercher “à qui profite le crime”…
    (Le petit lobby LGBT mis en avant n’est très probablement qu’un “paravent”):
    – les groupes de pression malthusiens (développer l’homosexualité pour réduire la natalité) : les organismes ONUsiaques, les fondations anglo-saxonnes (exemple : fondation Microsoft/Gates)
    – les groupes industriels, officines et laboratoires qui trafficotent avec les embryons humains (le “marché” de la PMA, de la recherche embryonnaire)
    – les généreux donateurs du P.S. ayant des intérêts dans les précédents (qui paie, commande) : YSL (P.Bergé), etc.

    … et bien sûr le “prince de ce monde”, qui est le vrai chef d’orchestre de tout cela.

  • Erik , 5 Fév 2013 à 1:08 @ 1 h 08 min

    Je pense comme Simon qu’il ne tient qu à nous de serrer les rangs le 24 mars et de dire “Présent “!!

    On a là l occasion de faire un beau ram-dam tranquille ! Celui de la France d en bas qui bosse et qui avale des couleuvres depuis …. Combien de temps dites vous ??

    Le “mariage” des (homosexuels) ! C est vraiment LA goutte d eau qui fait déborder le vase … pour moi en tout cas !

    La boue, dont le niveau monte depuis des années, et qui arrive au niveau des narines !!!

    Mais Bon Dieu, ce n est plus respirable !!!!! Ou est le Pays dans lequel je suis né il y a 58 ans ???

    Va-t-on les laisser continuer ainsi à tout dévaster ?

    Tout y sera passé !

    Les choses les plus belles et les plus sacrées, notre indépendance, nos libertés, nos racines, notre culture admirable et unique, notre agriculture, nos paysages, plus de la moitié du fruit de notre travail racketté, un remplacement de population sur lequel nous n avons jamais été consultés !

    Et, cerise sur le gâteau aujourd hui : la consécration “républicaine” des invertis !

    Ah, ah, ah !!! mais n en n avons-nous pas assez encore ?????

    On peut bien les contrer tout de même avec le nombre, non !?
    Ou alors est-on déjà complètement liquéfiés ??

    Il faudra bien que ces “partis politiques” tous complices dans leurs travaux pratiques maçoniques et nuisibles entrepris depuis deux cents ans sur le corps pantelant de notre France , tous ces abandons, toutes ces trahisons, forfaitures, rendent gorge et … des compte devant leur Pays !

    Nous n avons rien à voir avec ces gens, ce sont des imposteurs qui gouvernent grâce aux pires des mensonges, au pires des corruptions, au plus épouvantables des trahisons sous couvert “des avancées du Progrès”.

    Les esprits sous leur domination sont véritablement leurs jouets, leurs possessions : des possédés au sens premier !

    Ohé mes compatriotes, combien serons-nous le 24 Mars pour être le grain de sable dans leur mécanique folle et si bien huilée ??

    Nous sommes en position de pouvoir enrayer la machine, non ??!!
    Montjoie ! Saint Denis !! Je trépasse si je faiblis ! ;))

  • Mas Jean-Marie , 5 Fév 2013 à 9:54 @ 9 h 54 min

    Il est important de se mobiliser le 24 mars et de faire de cette journée le début d’une ére nouvelle, celle ou le peuple de France va montrer son refus de se laiser manipuler par des malfrats.
    Illégitime, vous avez dit ? Hollande na jamais été légitime, comment donner quitus a un menteur qui a trompé une partie de la population ? Allons nous le laisser continuer le massacre du pays ?
    Nous devons a nos enfants et petits enfants un autre monde plus proche de celui que nous avons reçu.
    Il est temps de se saisir de notre destin, les politicards pouris doivent étre jugés.
    Allons, un peu de courage!!!!!!
    Pourons nous attendre le 24 mars.

  • sainte lance , 5 Fév 2013 à 19:00 @ 19 h 00 min

    Le 24 mars, sur les Champs Elysées,
    pour dire “trop, c’est trop !!!”

  • Goupille , 6 Fév 2013 à 13:04 @ 13 h 04 min

    Dans l’immédiat, que chacun des participants du 13 janvier amène deux ou trois personnes supplémentaires.
    Ce n’est pas grand’ chose pour chacun d’entre nous.
    Mais cela fait 3 à 4 millions de personnes à Paris le 24 mars…

    Sans commentaire.

Les commentaires sont fermés.