Égypte : Une présentatrice de la télévision publique ose le hijab

Dimanche 1er septembre, Fatma Nabil a présenté voilée son bulletin d’informations diffusé à la mi-journée sur la télévision d’État. Sur Twitter, elle s’est réjouie de cette possibilité nouvelle : « Enfin, la révolution a atteint Maspero (un bâtiment de la télévision publique égyptienne, ndlr). Cette décision n’est pas une concession, mais un droit.”

Alors que sous Hosni Moubarak, les femmes n’avaient pas le droit de couvrir leurs cheveux à la télévision, cette interdiction a été abandonnée par les Frères musulmans, désormais au pouvoir. Cette véritable révolution fut même l’une des toutes premières actions du nouveau ministre de l’Information Salah Abdel-Maksoud.

Avant la chute de Moubarak, Fatma Nabil a travaillé pendant un an sur une chaîne privée appartenant aux Frères musulmans, Muslim Brotherhood TV network Misr 25. Elle avait été auparavant empêchée de rejoindre la télévision publique en raison de sa décision de porter le voile.

Selon certaines estimations, 70% des femmes égyptiennes portent le voile.

Autres articles

7 Commentaires

  • Goupille , 4 Sep 2012 à 10:59 @ 10 h 59 min

    Ce ne sont pas les cheveux qui sont couverts, c’est le front, qui fait -ou non- l’intelligence d’un visage… Toutes ces femmes voilées sont condamnes à avoir des groins, ce qui est bien suffisant pour occuper le place coranique qui leur est dévolue (Sourate 4 verset 34).

    Aujourd’hui l’Egypte, jamais demain la France. Quelque sera le prix à payer.
    Mesdames, au créneau.

  • diego , 4 Sep 2012 à 13:02 @ 13 h 02 min

    Ne vous inquiétez pas en France ce sera pour bientôt!!!!!!!!!!!!!!!!!

  • Goupille , 4 Sep 2012 à 15:24 @ 15 h 24 min

    Que je reconnais bien là le défaitisme de mes compatriotes mâles.
    Par chance, je faisais appel aux femmes qui, elles, savent ce qu’elles ont à perdre.

    Ce sont les femmes qui sauveront ce pays : ils vous traitent de pédés et ils ont bien raison…

    ” Les hommes avaient perdu le goût
    de vivre et se foutaient de tout,
    leur mère, leur frangin, leur nana,
    pour eux c’était du cinéma,
    le ciel redevenait sauvage,
    le béton bouffait l’paysage
    d’alors.
    Alors,
    les loups ont regardé vers Paris”
    etc
    Reggiani chantait l’occupation allemande, les Turcs fêtent cette année la prise de Constantinople.
    Qui a des oreilles pour entendre entende.

  • Thierry , 4 Sep 2012 à 21:45 @ 21 h 45 min

    La religion est faite pour les faibles d’esprit incapables de s’en sortir seul dans la vie.
    Il faut toujours qu’ils se rattachent à une divinité qui les sortira de la merde dans laquelle ils se mettent.
    Les musulmans sont hyper croyants, car ce sont des (…) qui ne savent pas réfléchir et prennent tout au premier degré

  • jean-luc , 5 Sep 2012 à 9:03 @ 9 h 03 min

    Pour faire une tête d’idiote, ça fait une tête d’idiote ! D’ailleurs, de profil, le déguisement islamique les fait ressembler à des poules. L’instrument de conquête islamique du paysage ce n’est d’ailleurs le niqab, c’est cette chose hideuse qui rend hideux le paysage urbain où ces débiles évoluent. Interdiction des frusques ethniques et islamiques en particulier : Paris ni Marseille ne sont Bamako, Kinshasa ou La Caire. Mais évidemment aucun de nos crétins politiques, front au sol devant la religion de l’imaginaire prophète/tueur de Médine, n’osera.

  • flammande , 5 Sep 2012 à 16:07 @ 16 h 07 min

    J’ai entendu cette nouvelle sur France Inter… Il fallait remarquer le ton “pâmé” de l’idiote de journaliste qui oublie sans doute le combat de ses mères et grand-mères pour qu’elle soit libre!!!

    Bien sûr, silence tonitruant des associations féministes et autres !!! Il ne faut pas fâcher nos nouveaux maîtres!

    A quand le hijab sur une chaîne de TV française ???

  • Yves Tarantik , 10 Sep 2012 à 12:49 @ 12 h 49 min

    Pauvre fille, elle tresse la corde (musulmane) qui finira par la pendre.

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen