Philippe de Villiers, heureux Puyfolais « à jamais débarrassé des vanités du monde »

Alors que la Cinéscénie a entamé une nouvelle saison ce samedi grâce à ses 3 200 bénévoles, son créateur Philippe de Villiers explique à Ouest France viser pour le parc du Puy du Fou (site) 2 millions de visiteurs annuels dans 10 ans, à 80% sur deux jours. “J’écris deux scenarii en ce moment” dont un “sur Charette qui “sera mis en scène en 2014 » confie-t-il. “Ce sera le plus grand [spectacle] jamais réalisé au Puy du Fou. L’entrée sera un vaisseau du XVIIIe, un trois ponts, long de 110 m et 60 m de haut”, explique l’ancien Président du Conseil général de Vendée qui “[a] tourné la page”. Pour autant, Philippe de Villiers assure “[aller] très bien” et annonce être “guéri de [son] cancer de l’oeil”. “Je me suis éloigné de la foule. Les épreuves de la vie dont j’ai eu ma part m’ont à jamais débarrassé des vanités du monde. Je vis désormais dans ce que Pascal appelait les grandeurs du coeur et non pas les grandeurs d’établissement” continue-t-il. “J’ai pris beaucoup de champ par rapport à la vie publique, si décevante, voire nauséeuse. J’occupe une partie de mon temps comme parlementaire européen, mais l’essentiel de mon action est maintenant tourné vers le Puy du Fou et vers l’écriture. Je prépare la publication du roman de Charette, un livre-scénario que j’ai conçu et écrit pour le cinéma”. Tenté par un retour en politique ? “On verra plus tard”.

Autres articles

3 Commentaires

  • DURAND Claude , 15 Juin 2012 à 13:36 @ 13 h 36 min

    Monsieur le Président tu nous manques.
    Tu manques à la Vendée
    Tu manques à la France

  • Komdab , 15 Juin 2012 à 16:08 @ 16 h 08 min

    Il manque à la Vendée. Certainement il y a fait de grande choses ! En revanche il ne manque sûrement pas à la vie politique française, il a tellement retourné sa veste, craché sur les patriotes du FN dont il est pourtant le plus proche, donné ses voix à l’UMP etc..

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen