Vers la guerre civile ?

Tribune libre de Robert Ménard*

Deux récents « faits divers » pourraient bien, a posteriori, apparaître comme les prémices d’une guerre civile. Rappelez-vous, il y a quelques semaines, à Marseille, des heurts opposaient des Maghrébins de la cité des Créneaux, dans les quartiers Nord de la cité phocéenne, à des Roms venus installer leur campement près de chez eux. Les premiers avaient pris le dessus.

Le 27 octobre dernier, dans les rues de Hellemmes, en banlieue de Lille, une grosse centaine d’habitants a pris en chasse le maire de la ville, bien décidée à lui dire son fait après l’ouverture d’un village d’insertion pour Roms. L’édile a dû prendre la fuite.

J’en suis persuadé, ce n’est qu’un début. Ces réflexes d’autodéfense sociale vont se multiplier tant le peuple se sent abandonné par les élus, ignoré par les médias, méprisé par les élites. Et convaincu, dorénavant, qu’il devra assurer lui-même sa tranquillité et son avenir. Pour son bien mais au risque de faire voler en éclats un ordre social qui ressemble de plus en plus, sous les coups de boutoir du laisser-aller prôné par les partis qui se partagent à tour de rôle le pouvoir, à un désordre social dont ce même peuple est le premier à faire les frais.

D’ici peu, le vote pour le Front national apparaîtra comme une réponse posée, réfléchie et républicaine — n’en déplaise à certains — à l’exaspération, au ras-le-bol du plus grand nombre face à la poursuite d’une immigration dont ils ne veulent plus. Aussi, on est en droit de s’interroger : ne joue-t-on pas avec le feu quand on fait tout pour réduire, marginaliser la représentation du parti de Marine Le Pen dans les différentes assemblées… alors que, selon les enquêtes d’opinion les plus sérieuses, près de 40% des Français se sentent proches du FN ? Il serait même le premier parti en termes d’adhésion à des idées !

On pourrait bien, d’ici quelques années, regretter d’avoir classé les heurts de Marseille et Hellemmes dans la rubrique des « faits divers »

*Robert Ménard est journaliste et fondateur de l’association Reporters sans frontières. Il vient de lancer le portail Boulevard Voltaire.

Articles liés

29Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Quéribus , 8 novembre 2012 @ 13 h 46 min

    Police, Gendarmerie et Armées sont républicaines et légalistes. Lorsqu’ elles recevront l’ ordre de tirer du Pouvoir, et peu importe sur qui, elles s’exécuteront.

  • Marie Genko , 8 novembre 2012 @ 14 h 46 min

    C’est justement parce que nous ne voulons pas que nos enfants et nos petits enfants se fassent tirer comme des perdraux par les laïcards, qu’il est important de redonner un souffle chrétien à notre France!

    A titre d’exemple et pour confirmer ce que j’ai écrit sur un autre fil, il restait 19 monastères en URSS en 1989, et il y en a 850 dans la Russie actuelle….
    Ce chiffre a peut-être même encore augmenté????
    Je ne connais les dernieres estimations.

    Les Russes étaient au comble du dégoût d’eux-mêmes en 1989, et ils ont relevé la tête aujourd’hui!

    On ne peut espérer redonner sa fierté à son propre pays en pratiquant l’invraisemblable repentance envers les membres du gouvernement algérien (nombreux sont ceux qui sont issus du FLN) comme l’a fait notre chef d’Etat !

    Notre seul espoir est dans la Vérité du Christ et dans la conversion des musulmans!

    Mais souvenons nous que ce n’est pas en les haïssant que nous les convertirons!
    Les mouches sont attirées par le miel et non par le vinaigrre!

  • Sophie Moreau , 18 janvier 2013 @ 11 h 20 min

    Bien plus intéressant, plutôt que de s’intéresser à Marine Le Pen serait de consulter le site de M. François Asselineau – UPR – qui prône la sortie de l’UE et de l’Euro pour sauver la France, c’est lui la solution pas Le Pen qui est un danger public ainsi que tous les autres partis qui ne disent pas la vérité pourquoi la France en est arrivée là et les vrais moyens pour s’en sortir.

  • Marie Genko , 19 janvier 2013 @ 22 h 17 min

    @Sophie Moreau,

    C’est bien la première fois que j’entends le nom de ce Monsieur François Asselineau!!!

    Par contre la famille Le Pen, cela fait plus de vingt ans qu’elle prédit la catastrophe du grand remplacement de population que nous sommes en train de vivre…!!!

    Marine Le Pen a entre 15% et 20% des Français derière elle….

    Les prochaines élections peuvent nous réserver des surprises dans ce domaine car même certains socialistes en ont par-dessus la tête d’Hollande et de ses lois branchées sur les dictats de Bruxelles…

  • RICHARD , 20 janvier 2013 @ 12 h 38 min

    c’est bien vrai Sophie!
    j’en suis!

    attendons les municipales 2014!… puis la suite!

  • Dragon06 , 6 mars 2013 @ 14 h 57 min

    Je ne suis pas d’accord avec vous sur le ” non-armement ” des Français, il faut savoir qu’il existe en France environ 3 millions d’armes dites ” légales “, détenues par les chasseurs, tireurs sportifs, ball-trap, collectionneurs et autres, mais qu’il en existe à peu près autant non-déclarées au sein des familles françaises souvent dites ” du cru “, qui par soucis de ” préservation ” on consciencieusement garder les armes du grand père de la dernière guerre ou de celle d’Algérie, que l’on ce lègue de génération en génération en les gardant en état de fonctionnement ! Il ne faut pas croire que nous sommes totalement dépourvu et que seules les ” racailles ” sont équipées, loin s’en faut !!! Comme dans tout système trop répressif, une sorte de système ” parallèle ” se met en place ! Tout ça uniquement pour les armes à feu, aux quelles il faut bien sûr rajouter un nombre incalculable d’armes blanches, couteaux, sabres, épées, arbalettes ou arcs !!!!!!

  • Dragon06 , 6 mars 2013 @ 15 h 58 min

    Faux ! Police, Gendarmerie et Armée sont effectivement républicaines et légalistes et c’est pour cela que ces fonctionnaires refuserons de tirer, du moins pour la grande majeur partie d entre eux ! Faire feu contre des manifestants ou des “révolutionnaires” serait contraire à ces principes ! N oublions pas que l insurrection est un droit édicté par la déclaration des droits de l homme de 1792 et par la constitution de l an 1 !!!! Il existe un élément primordial qui est la non exécution d un ordre manifestement illégal et occasionnant une atteinte à l ordre public, tirer sur la foule entre dans ce cas ! Il y aura bien sûr certains fanatiques, mais n oublions pas que les fonctionnaires en questions sont aussi des hommes et des femmes doués de conscience, qu ils ont aussi des familles, des enfants et des parents et qu ils sont eux aussi touchés par la décrépitude du pays, voir même plus que le citoyen lambda car ils ce retrouve trop souvent en première ligne ! J en sais quelque chose pour faire partit de cette “catégorie” de personnel ! Dans le cas contraire, nous ne serions plus dans un état de droits mais dans une dictature et il l insurrection populaire ne serait alors plus un Droit mais un Devoir !!!!!!!

Les commentaires sont clôturés.