Immigration : l’Europe de l’Est déferle sur Londres

1,5% des citoyens de la Pologne, de la République tchèque, de la Hongrie, de la Slovaquie, de la Lituanie, de la Lettonie, de la Slovénie et de l’Estonie vivent au Royaume-Uni. Pour être plus précis, c’est 1 national de ces pays sur 67 qui réside actuellement outre-Manche, soit 1 079 000 personnes sur quelques 73 millions. Et ce n’est que le début : les restrictions transitoires sur la circulation des Roumains et des Bulgares doivent être levées en 2013…

Le député conservateur Philip Hollobone craint que le nombre de Bulgares résidant au Royaume-Uni ne passe dans la foulée de 155 000 à 425 000. Une estimation à laquelle refuse de se risquer Mark Harper, le ministre de l’Immigration (pour ne pas effrayer l’opinion publique et parce qu’il s’agit d’« un exercice très difficile »), ce qui a le don d’énerver certains Tories.

Mais, s’il en faisait, faudrait-il croire le Home Office ? Celui-là même qui prévoyait l’entrée de 13 000 Européens de l’Est par an après 2004 et l’Union européenne étendue (et par la même occasion la liberté de circulation)… Au lieu de cela, le Royaume-Uni a vu sa population de résidents originaires de l’Est passer de 94 000 personnes à 1 079 000 en 8 ans, soit 125 000 nouveaux immigrants par an !

Un coup dur pour Hollobone et ses amis qui ne souhaitent pas “voir des pans entiers de notre campagne construits” pour “accueillir des millions de nouveaux arrivants en provenance de l’Union européenne”.

Autres articles

14 Commentaires

  • Lach-Comte , 6 Déc 2012 à 14:56 @ 14 h 56 min

    c’est l’hôpital français qui se fout de la charité anglaise !

  • Lach-Comte , 6 Déc 2012 à 15:06 @ 15 h 06 min

    S’il m’était possible, je serais tenté de dire aux Anglais : quelle chance vous avez ! Après des vagues d’immigration jamaïcaine, africaine, indienne et pakistanaise, dont vous avez eu les remerciements récemment, voilà que vous récupérez quelques blonds aux yeux bleus ou verts (ou bleu-vert) qui viennent travailler et peut-être s’installer dans votre pays de traditions. Je leur dirai aussi : choisissez, dès maintenant, parmi eux, les meilleurs, c’est-à-dire les plus jeunes et les plus courageux, pas forcément les plus diplômés, choisissez-les par nationalité en limitant certaines (non je ne les nommerai pas) et prenez-les chrétiens dans toute la mesure du possible, pourquoi pas des catholiques et des orthodoxes (je les ai nommés) et ne les naturalisez pas à la va-vite mais assurez-vous qu’ils aiment l’Angleterre et sa Reine. Puisse Dieu sauver l’Angleterre pour qu’une fois encore elle nous sauve, nous Français !

  • BUREAU , 6 Déc 2012 à 17:30 @ 17 h 30 min

    Bonjour Domremy,
    Oui, la France a beaucoup recueilli de polonais, à la différence qu’ils venaient pour travailler et ils éduquaient remarquablement leurs enfants qui sont devenus de parfaits français. Ils aimaient la France et la respectaient.
    Cordialement

  • Enoch , 6 Déc 2012 à 19:28 @ 19 h 28 min

    Vous n’avez peu être pas tord mais comment pourrions-nous le savoir?

    L’avenir nous le dira sous peu. Mais l’avenir est sombre pour l’Europe.

    Nos dirigeants sont faibles et dans l’histoire des hommes médiocres au pouvoir, j’ai peur qu’Hollande soit du meme bois que Louis XVI.

  • Enoch , 6 Déc 2012 à 19:34 @ 19 h 34 min

    Je ne tiens pas a dire que la situation française est un modèle, loin de la!

    Mais l’Angleterre avec son centre financier international au coeur de sa puissance c’est son talon d’Achille. Ce fut son objet de pouvoir pour sa conquête impériale et ce sera par la City que l’Angleterre sombrera!

    Juste pour rappel avant la crise l’Angleterre avait une dette de 30% de son PIB, après 5 % environ du sauvetage de son secteur financier, les voila au taquet avec une dette de plus de 100 % de leur PIB.

    Autant dire si il y a de nouveau une crise version 2008, c’est GAME OVER pour le royaume de sa majesté.

    Mais soyons clair, la France n’est pas dans une meilleur situation mais pour des raisons différentes!

  • Ivan , 28 Déc 2012 à 18:56 @ 18 h 56 min

    Voilà un titre qui est à la fois injurieux et tout à fait inapproprié au regard de la présente conjoncture migratoire. Apprenez déjà que c’est sans doute grâce aux Polonais si Londres demeure une capitale composée majoritairement de Blancs (Hormis, si, comme les idéologues désopilants du IIIème Reich, vous nous considérez comme des hybrides semi-Mongoloïdes, au mépris des récentes analyses génétiques infirmant rationnellement ce type d’imprécation sordide). Par ailleurs, je crois que seule la pleutrerie ou l’ignorance peuvent justifier certaines outrances à l’égard des jeunes travailleurs polonais, qui, a contrario des gigantesques escouades de Pakistanais et de Jamaïcains déferlant sur l’entièreté du sol britannique, se disposent à travailler légalement et à témoigner d’une certaine fraternité aux-près des autres Européens. Ne vous trompez donc pas d’ennemis, car les sectateurs levantins désireux d’annihiler notre Civilisation plurimillénaire et d’abattre sciemment nos Nations respectives seront les premiers bénéficiaires de nos dissensions puériles au cours des prochaines décennies.

  • Marie Genko , 29 Déc 2012 à 13:06 @ 13 h 06 min

    MERCI, IVAN!

Les commentaires sont fermés.