Exclusif : le CFCM refuse de condamner la manifestation islamiste de samedi

Nouvelles de France a contacté jeudi après-midi le Conseil français du culte musulman pour obtenir une réaction officielle à l’organisation samedi 9 avril d’une manifestation islamiste intitulée “La Ummah se réveille”. Selon ses organisateurs Shariah4belgium et jamaat at-tawheed, “l’islam est venu pour dominer le monde y compris la France”. “Notre guidance, c’est le (sic) Shariah et non pas la constitution de la France” expliquent-ils sur leur site.

Le CFCM “n’est pas au courant des agissements de ce groupuscule” nous affirme-t-on par téléphone. Nous expliquons à notre interlocuteur l’objet de la manifestation, lui lisons le communiqué de presse des organisateurs et lui indiquons l’adresse URL du site de l’événement. “Nous pouvons vous rappeler plus tard. Ainsi, vous aurez pu prendre connaissance de ce rassemblement et nous dire ce que vous en pensez” lui proposons-nous. “Pas la peine”... rétorque-t-il.

“Donc on peut titrer que vous refusez de condamner cette manifestation ?”

“Je n’ai pas dit ça !”

“Mais vous refusez de condamner ce rassemblement… ?”

“C’est du chantage”, s’énerve interlocuteur qui nous raccroche au nez.

Pour en avoir le cœur net, un confrère des 4 Vérités Hebdo rappelle une demi-heure plus tard le CFCM, qui affirme de nouveau n’être pas au courant de l’existence de cette manifestation… De qui se moque-t-on ?

Articles liés

9Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • diego , 7 avril 2011 @ 18 h 00 min

    Les soi disant représentants de la communauté musulmanes sont les rois de la langue de bois.
    Le plus bel exemple est l’interview du responsable de l’OUIF par Rober Ménard sur le site de I télé. Jamais il ne répond franchement à la question et ses réponses s’apparentes à celles qu’on vous a fait.

  • SAINT MARTIN Louis , 8 avril 2011 @ 10 h 56 min

    Tout ce que je lis ou entends concernant le “débat sur la laïcité”, la distinction entre “l’islam” – censément modéré – et “l’Islamisme” – reconnu fanatique – c’est du pipeau.
    L’Islam est un système global, total et fermé qui associe indissolublement le religieux et le politique. Plus encore : qui considère l’organisation politique de la cité comme la réalisation directe du religieux. Comment dès lors, pourrait-il renoncer à dominer politiquement – dans les pays où on le laisse s’implanter – sans renoncer à lui-même ? Les islamistes ne sont pas des musulmans égarés, ce sont des musulmans cohérents qui vont au bout de la logique de leur système de croyance et de pensée.
    Si bien que la vraie question à laquelle nos dirigeants devraient répondre est : “L’Islam a-t-il sa place en France ?”.
    La réponse pour un Français soucieux de protéger les sources de son identité et celles de ses enfants est : NON. L’Islam en tant que système théologico-politique n’a aucune place en France, même si, comme l’estimait déjà De Gaulle, nous pouvons y accueillir quelques centaines de milliers de musulmans. Mais pas plus, car, disait-il “on ne peut mélanger l’huile avec l’eau” (revoir les Mémoires de Peyrefitte).
    . Et la question subsidiaire est: “Comment et pourquoi avons-nous laissé prospérer sur notre sol une masse de 7 millions de musulmans qui a tendance à se multiplier de façon exponentielle ? Et que ferons nous lorsque des portions entières de notre territoire seront à majorité musulmane ?”
    Serons nous condamnés à voir fleurir d’innombrables Kosovos ou de petits Libans sur notre territoire ? C’est cela que nous voulons laisser à nos enfants : la guerre civile ?
    Qu’on ne nous réponde pas que “la majorité des musulmans n’est pas islamiste” car nous savons bien que les civilisations s’effondrent par le fait de quelques milliers d’hommes déterminés. Lenine disait qu’il n’aurait jamais pris le pouvoir en Russie s’il avait trouvé une millier de personnes déterminées face à lui. On peut en dire tout autant de la révolution française : où étaient les mille personnes déterminées le 14 Juillet et le 5 Octobre 89, le 20 Juin ou le 10 Août 1792 ? Quelques centaines de révolutionnaires ont détruit un système politique vieux de treize siècles et ont imposé le leur à vingt cinq milllions de personnes.
    L’attitude politique générale face à l’invasion qui détermine en grande partie notre avenir et celui de l’Europe (surtout si on y laisse pénétrer la Turquie par effraction) est celle de la lâcheté et de la veulerie. Depuis les années 70 et les lois sur le regroupement familial, puis les différentes lois sur “l’antiracisme” qui empêchent les Français de nommer leurs agresseurs et les responsables directs de cette montée de la criminalité et de l’anarchie sur l’ensemble du territoire, nos dirigeants s’inspirent soit des empereurs du bas-Empire qui transformaient leurs concessions aux Vandales en victoires, soit du Traité de Troyes qui abandonnait la France à l’Angleterre ou de celui de Munich qui abandonnait l’Europe à Hitler. Pour a voir la paix ! Comme si on obtenait la paix en se couchant !
    Ils s’agitent, font des phrases, organisent des colloques et des débats, mais fondamentalement ils nous trahissent et trahissent avec nous, français de toutes origines (je suis fils, petit-fils et arrière-petit-fils d’immigrés italiens), ceux des allogènes qui ne demanderaient qu’à s’assimiler à nos valeurs.
    Faudra-t-il attendre l’explosion finale et vérifier les sombres prédictions de Nostradamus pour prendre conscience et réagir ?

    Bien à vous

  • marie MONFORT , 8 avril 2011 @ 16 h 26 min

    MUSULMANS = ISLAMISTES. Et on nous dit de ne pas faire l’amalgame !!!

  • TOM David , 8 avril 2011 @ 22 h 19 min

    Et oui, toujours cette fameuse langue de bois du CFCM et de toutes ces associations (SOS Racisme, LICRA…) qui se veulent de dispenser la juste et noble pensée alors qu’elles ne protègent qu’en seule et même catégorie de personne ! Suivez mon regard…

Les commentaires sont clôturés.