France Inter : Les thèses racistes et xénophobes de Daniel Morin

Tribune libre de Pierre Toullec*

Ceux qui me connaissent le savent, je pèse mes mots lorsque je parle de racisme ou de xénophobie. L’accusation est sans cesse utilisée par la gauche pour tout et n’importe quoi. Les groupements soit-disant “anti-racistes” utilisent cet argument pour défendre des idées politiques plutôt que de se battre contre le racisme.

Si j’utilise ces termes, ce n’est donc pas dans une vague volonté de choquer ou de me faire bien voir de certains. Je me révolte contre des propos ouvertement racistes et xénophobes exprimés sur France Inter par Daniel Morin. Il a réagi, le 6 décembre dernier, à la décision de l’UNESCO de reconnaitre le fest-noz comme faisant partie du patrimoine mondial.

Voici le transcript de son intervention :

Madame, Monsieur, kenavo. Grand moment de fierté pour les Bretons, leur fest-noz reçoit ses lettres de noblesse de la part de l’UNESCO.

Mais alors qu’est-ce qu’un fest-noz ? Nous allons le découvrir grâce à ce reportage dans un tout petit village du Finistère, le village de Beurk (gloussements des animateurs)

Il est cinq heures du matin et ici tout le village se prépare pour le fest-noz de ce soir. Les femmes du village se rasent pour la grande parade (gloussements) tout en donnant à leur bébé un biberon au cidre. Les hommes se préparent pour le concours de lancer de Bigoudènes dans la mer, sous le regard curieux des enfants qui observent en mangeant un sandwich à la mouette (gloussements). À noter qu’après le bal, ce sera la vente aux enchères de la vierge la plus âgée du village (gloussements). Vierge que l’on prépare pour l’occasion selon la tradition locale en lui badigeonnant le corps au beurre salé (gloussements). Vierge que l’acheteur pourra consommer au son du biniou devant les habitants du village (gloussements).

Cette année, manque de chance, la vierge la plus âgée, Soizig Pensec, 93 ans (gloussements), est morte il y a deux jours avant les festivités, mais ce n’est pas grave : selon la coutume celte, on peut encore utiliser la vierge huit jours après sa mort (gloussements).

Cette année la marraine du fest-noz sera Nolwenn Leroy (gloussements). Nolwenn qui viendra chanter comme d’habitude habillée en manouche, accompagnée de ses farfadets et de ses lutins (gloussements). Bien sûr tout le monde croise les doigts pour que la météo ne vienne pas gâcher la fête traditionnelle, une apparition du soleil serait considéré comme un signe de malheur pour tout le village (gloussements).

Vous pouvez écouter le podcast en ligne sur le site de l’Agence Bretagne Presse.

Cette intervention est purement et simplement raciste et xénophobe anti-Bretons !

Posez-vous simplement cette question : si qui que ce soit avait réalisé une chronique seulement à moitié aussi violente contre le Maroc, la Turquie, la Tunisie ou la Roumanie, pensez-vous qu’elle serait passée ainsi sans avoir une cohorte d’associations “anti-racistes” pour condamner des propos intolérables ?

Que de tels propos soient prononcés à l’égart de n’importe quel peuple, qu’il soit Breton, Marocain, Tunisien, Turque ou Roumain, est intolérable. Toute forme de racisme est intolérable.

Le Collectif breton pour la démocratie et les Droits de l’homme a annoncé avoir porté plainte contre la chaîne et le chroniqueur.

Pour ma part, je vous encourage à envoyer un courriel de protestation à la chaîne.

Bien entendu, vous pouvez soutenir l’action du Collectif Breton pour la démocratie et les Droits de l’homme et proposer votre aide pour l’action en justice en prenant contact avec eux.

*Pierre Toullec (blog) est le Président de l’association des Amis du Parti républicain (GOP France, blog) et élu au sein du Conseil national du Parti breton, regroupant gauche et droite pour faire avancer la Bretagne.

Lire aussi :
> Marie Drucker traite le breton de « patois »
> Le drapeau breton interdit d’exhibition aux Jeux Olympiques

Autres articles

60 Commentaires

  • RH , 9 Déc 2012 à 1:10 @ 1 h 10 min

    Qu’est ce que Francinter et qui est Daniel Morin ?

  • creuxduloup , 9 Déc 2012 à 9:50 @ 9 h 50 min

    Amis bretons,
    Je suis auvergnate, j’ai vécu chez vous des années, et le seul reproche que j’ai fait à la Bretagne est d’être trop loin de mes montagnes (encore que.. les vôtres sont magnifiques..)
    Je sais comme vous qu’il ne pleut pas en Bretagne; il y a “des grains”, du crachin, de la pluie jamais.
    Vos marins sont tenaces et joyeux, vos fêtes merveilleuses. D’ailleurs, notre village d’Auvergne s’est jumelé avec un des vôtres… et l’on danse le soir.
    Mais vous faites vraiment trop d’honneur à ces cuistres braillards des radios parisiennes …

  • domremy , 9 Déc 2012 à 10:11 @ 10 h 11 min

    DIEGO,resume bien le climat actuel de notre douce france,;

    j espére que nous nous en sortirons, et irons sans problèmes,dans notre BRETAGNE bien aimée

  • caramouhcal , 9 Déc 2012 à 10:13 @ 10 h 13 min

    Humour douteux sans aucune finesse…je passe!

  • Aristote , 9 Déc 2012 à 10:20 @ 10 h 20 min

    d’an treitour malloz ruz !

    ( malédiction rouge au traitre!)

  • via-ferrata , 9 Déc 2012 à 10:24 @ 10 h 24 min

    et Céline disait, « la merde se vend bien, vous verrez qu’un jour on en fera des livres! ». Il n’avait pas prévu qu’on aurait l’image, qui, en ce cas, colle bien à la matière, quasi gémellaire, et peut-être bientôt l’odeur.

  • Goupille , 9 Déc 2012 à 10:31 @ 10 h 31 min

    Mais non : les hommes / femmes d’action ont besoin de savoir ce qui est déversé dans la tête de leurs contemporains… Pour connaître le terrain, l’ampleur des dégâts et adapter les réponses.

Les commentaires sont fermés.

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France