Soirée Éramus : les hommes français doivent payer, les femmes et les étrangers rentrent gratos !

La préférence étrangère en plus de la féminine ? Bienvenue au Mix Club, une boîte de nuit située au pied de la tour Montparnasse dans le 15e arrondissement de Paris. L’établissement organise chaque jeudi des soirées thématiques intitulées “Erasmus Paris”. Il est demandé au mâle français de payer pour rentrer. Par contre, pour les femmes (française ou pas) et les étrangers, c’est gratuit :

Imaginez un instant des soirées gratuites pour les hommes, payantes pour les femmes et les étrangers… et les réactions d’Osez le féminisme ou de SOS Racisme !

Mardi soir à 20h30, l’organisatrice n’était pas joignable.

Et vous, que pensez-vous d’une telle discrimination ? Du fait qu’elle soit assumée ouvertement ?

Captures d’écran : page d’accueil du site du Mix Club et démarchage de la part de l’organisatrice sur Facebook.

Autres articles

16 Commentaires

  • ranguin , 9 Jan 2013 à 8:08 @ 8 h 08 min

    Pour les étrangers je ne sais pas, mais pour les femmes ce doit être sous entendu qu’elles payeront plus tard de leur personne.

  • e , 9 Jan 2013 à 9:32 @ 9 h 32 min

    Pour les femmes, l’accès gratuit se pratiquait dans les bals même villageois il y a 40 ans dans nos provinces de France et de Navarre (et d’ailleurs), sauf erreur de ma part, car c’était encore je suppose le reste d’une tradition où une jeune fille était sensée ne pas aller seule à ce genre de lieu de distraction et c’était à l’accompagnant mâle de payer. Aujourd’hui évidemment à l’époque du féminisme et de la théorie du “gender” cela fait vraiment curieux. L’on ne peut pas tout avoir!
    Par ailleurs erasmus est en principe une organisation d’échanges d’étudiants, l’on peut supposer que c’est pour cette raison que l’entrée est gratuite pour les étrangers, en signe d’accueil, de bienvenue, la réciproque à l’étranger pour les Français étant considérée comme acquise?!
    Bref, dans un pays “normal” où toutes les officines subventionnés de la défense des minorités ne se seraient pas développés et ne seraient pas là, pour des raisons démagogiques et électoralistes, à traquer la moindre chose pour faire valoir des revendications communautaires d’une façon exacerbée, cette annonce n’aurait rien de scandaleux.
    L’anti-discrimination tue la tolérance naturelle et la convivialité. Et il est donc évident qu’aujourd’hui l’on puisse s’interroger sur le bien fondé d’une telle “discrimination”

  • Paul-Emic , 9 Jan 2013 à 9:35 @ 9 h 35 min

    il faudrait porter plainte, mais pour que la plainte soit recevable il faut soi-même avoir été en butte à ce refus ou cette obligation de payer, soit être une association reconnue comme qualifiée pour le faire. Or à droite nous manquons cruellement d’associations de ce type. ça vaudrait peut-être le coup de demander à SOS Racisme ce qu’ils en pensent ?
    A quand la constitution d’un pendant à SOS racisme ? Je sais, il y a l’AGRIF mais qui a des moyens relativement limités et qui est obligé de choisir des cibles plus emblématiques.

  • Komdab , 9 Jan 2013 à 9:58 @ 9 h 58 min

    Donc elles veulent la parité mais.. pas tout le temps, ça dépend quoi ! Quant aux étrangers on paye déjà suffisamment pour eux (logement, sécurité sociale, RSA etc.). Finalement ces associations féministes et antiracistes tombent dans leur propre piège, c’est très bon !

  • Goupille , 9 Jan 2013 à 10:35 @ 10 h 35 min

    Soirée Erasmus, Erramus : errare humanum est.

  • Gisèle , 9 Jan 2013 à 10:37 @ 10 h 37 min

    Dans pas mal de boîtes les femmes ne paient pas leur entrée et ont droit à une boisson sans alcool gratuite . Le bénéfice généré par les entrées payante des hommes et les consommations d’alcool ( assez chères ) totales de la soirée compensent largement .
    Ce que je comprends moins ici c’est la gratuité pour les étudiants étrangers qui bénéficient souvent de deux bourses d’études . Il y a sûrement une explication autre que celle du racisme . Sinon oui, déposer une plainte pour discrimination raciale comme eux font , généralement pour bien moins que ça .

  • ranguin , 9 Jan 2013 à 11:44 @ 11 h 44 min

    oui mais perseverare diabolicum

Les commentaires sont fermés.