Affaire Merah : l’itinéraire d’un tueur, les ratés d’une enquête

Le 22 mars 2012, la France est sous le choc, après les tueries commises par un certain Mohamed Merah, un jeune de la banlieue toulousaine âgé de 23 ans. Pour la première fois, ses proches ont accepté de témoigner, permettant de mieux cerner sa personnalité. Les auteurs du documentaire diffusé mercredi sur France 3 et que Nouvelles de France vous propose de (re)visionner infra ont ainsi pu reconstituer les différentes étapes de sa vie : la cité, puis la prison, mais aussi les voyages, qui ont pu le conduire à commettre ces atrocités. Ils s’intéressent aussi aux ratés de l’enquête

Articles liés

20Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Guy-N. A. , 10 mars 2013 @ 11 h 39 min

    Bonjour,
    Il ne se passe pas un instant de nos journées sans que ce malfrat ne passe pas sur les ondes radios, TV et autres presses écrites + web.
    Rien que sur votre page du Net aujourd’hui, deux articles lui sont consacrés.
    N’est-il pas temps de cesser de lui faire toute cette pub ?…
    Laissons le tomber dans les oubliettes de nos esprits au lieu de l’encenser et d’en faire le martyre qu’il voulait devenir. Et à la limite, donner envie à de « jeunes pousses » de faire comme lui…
    A+

  • PATRIOTE , 10 mars 2013 @ 12 h 40 min

    Ne vous faites pas d’illusion, les trois quarts des musulmans qui vivent en France… Déteste notre pays et notre culture!

  • Tarantik , 10 mars 2013 @ 13 h 55 min

    En tous cas il ne manqueront pas l’occasion de préférer la leur..

  • Robert , 10 mars 2013 @ 14 h 03 min

    Un grand malaise en voyant ce reportage. La mère et la soeur ne condamnent jamais vraiment l’idéologie qui a entraîné Merah à commettre ses crimes. Elles détournent l’attention, enfance malheureuse, mauvaises influences, la mère essaie même d’insinuer qu’ils avaient des troubles mentaux « deux personnes en moi », etc.. Même son amie ne condamne pas l’islam qui contient tout ce qui l’a justifié dans son passage à l’acte.
    Voilà ou nous en sommes. Ils nous prennent pour des imbéciles et nous faisons semblant de ne rien voir par lâcheté morale. Et pendant ce temps-là, nos soldats risquent leur vie pour aider les musulmans à régler leurs conflits internes à nos dépens, toujours.

  • sanchez , 10 mars 2013 @ 16 h 42 min

    moi je trouve tout simplement que toutes ces émissions font beaucoup trop de publicité pour un assassin, je ne sais pas s’il y a eu erreur des services de polices, mais cela ne change rien à ses meurtres, je ne crois pas qu’il soit seul à haîr les occidentaux, les soldats, la police etc..on s’en rend compte en écoutant les paroles de beaucoup de rappeurs.Il faudrait fouiller un peu de ce côté là.

  • Goupille , 10 mars 2013 @ 17 h 19 min

    Un peu, dites-vous…
    C’est le syndrome Juppé « il-ne-faut-pas-faire-d’amalgames » qui continue à répandre sa diarrhée verte.
    Quand les autruches relèveront la tête, il sera trop tard.
    Nous allons finir par court-circuiter les autruches.

  • Goupille , 10 mars 2013 @ 17 h 24 min

    Quelle est l’adresse internet de ce reportage, puisqu’il n’est plus disponible ici ?

    Vu un autre sur FR3, destiné à taper sur le gouvernement précédent, suivi d’une interview où l’inénarrable Valls fait de l’autoritarisme à trois balles avec sa belle gueule de guillotineur-chef.

    Brrr ! Va terroriser ses chances-pour-la-France de terroristes, celui-là !….

Les commentaires sont clôturés.