Éric Zemmour : « L’islam est un nouveau communisme qui a lui aussi ses dérives mafieuses, terroristes… »

Le Zemmour du mardi. « Les convertis à l’islam font la Une des médias. La semaine dernière, c’était la chanteuse Diam’s, ce fut hier le délinquant djihadiste Jérémy Louis-Sidney. On se souvient des footballeurs Ribéry ou Anelka, ou encore du rappeur Abd al Malik. Enfin, rien de commun bien sûr entre tous ces cas si ce n’est leur foi nouvellement acquise mais aussi le lieu où ils ont grandi : ces banlieues des grandes villes où les populations immigrées sont devenues majoritaires. Comme si la pression culturelle de ces quartiers finissait par imposer aux infidèles d’embrasser la foi dominante. Là où notre époque ne voit qu’une démarche personnelle, il y aurait donc avant tout dans ces conversions l’influence du groupe : ces jeunes qui ne supportent aucune contrainte ne semblent pas effrayés par la rigueur du dogme coranique. Après tout, l’islam est la seule religion où l’apostasie – la conversion à une autre foi – demeure punie de mort. Ce dogmatisme est même sans doute une des raisons paradoxales de son attrait : un univers ordonné dans une société où règne le désordre, une foi du charbonnier simple et accessible dans une société matérialiste qui a expulsé toute spiritualité. Ces convertis découvrent enfin souvent la chaleur fraternelle des familles traditionnelles dans un monde où elles ont explosé.

L’islam d’importation récente en France n’a pas subi la grande lessive rationaliste et individualiste de la modernité. Elle reste une religion où le collectif s’impose vraiment à l’individu, où on demande au converti de devenir un autre : de changer de prénom pour marquer sa nouvelle filiation, ce qu’exigeait jadis l’assimilation à la française, où les grands frères imposent sans état d’âme et s’il le faut, violemment, la loi du Coran aux sœurs et aux petits. Une sorte de communisme, mais avec Dieu. Un communisme qui s’installe précisément dans les anciennes ceintures rouges où régnait jadis le parti des travailleurs. Un communisme qui s’érige à son tour en contre-société sur le territoire français. Un communisme qui a lui aussi ses dérives mafieuses, terroristes : on se souvient des Brigades rouges qui faisaient des hold-ups pour financer la cause. L’islam, comme le communisme, est un internationalisme qui fait passer l’oumma, la communauté des fidèles, avant l’attachement à la nation. L’oumma, c’est L’Huma, disait un spécialiste de l’islam. Une internationale qui n’a pas grand chose à avoir avec les traditions françaises que ces convertis rejettent parfois avec une rare violence, comme pour se faire mieux accepter de leur nouveau groupe. “Sale Français”, “sale juif” sont des insultes souvent synonymes. Cet antisémitisme n’a rien à voir avec une vieille tradition nationale. Mohamed Merah ou Jérémy Louis-Sidney, les manifestants salafistes qui, devant l’ambassade américaine, protestaient contre le film sur Mahomet en criant “Mort aux juifs !” n’avaient lu ni Charles Maurras ni Édouard Drumont.”

Et Laurent Bazin, le présentateur de la matinale de RTL, de préciser : “Éric Zemmour, on a entendu que vous n’avez pas mis tous les convertis à l’islam dans le même sac.”

Autres articles

28 Commentaires

  • Cheema Mansour , 9 Oct 2012 à 12:01 @ 12 h 01 min

    Comme à son habitude monsieur Zemmour utilise des comparaisons naïves et des raccourcies simplistes pour propager sa haine (ou sa peur) de l’autre.
    Donc selon monsieur Zemmour les banlieues françaises serait aux mains d’immigrés qui en sont la seule influence. Bien sûr il est bien connu que les banlieues sont un endroit totalement coupé du monde, sans télévision, ni radio. Endroit rempli de gens idiots qui n’attendent qu’un berger pour les guidé. Endroit dans le quelle la seule influence est soit celle des musulmans (qui sont tous des intégristes qui veulent détruire la république) soit celle des petits voyous.
    A vous ensuite par une quelconque magie rhétorique de sauter de ce constat qui n’existe que dans votre imagination à l’apostasie. Ce procédé est bien connu, c’est une manière pour vous de faire croire aux lecteurs que l’Islam est une prison dans la quelle on rentre de grès ou de force.

    “Une foi de charbonnier” Comment monsieur Zemmour se permet-il d’insulter une foi ? qui est-il pour émettre un tel jugement de valeur ? sur quels arguments se base t’il ? A partir du moment où une personne croit en une chose de manière sincère, personne, n’a le droit de la dénigrer et ce peu importe sa foi.

    Je ne commenterais même pas votre comparaison avec le communisme tellement elle est hors de propos.

    Mansour Cheema.

  • marie-france , 9 Oct 2012 à 14:53 @ 14 h 53 min

    on y rentre peut_être pas par la “force” mais on n’en sort plus!oui il il n’y a pas chez vous d’apostasie!!Monsieur Zemmour n’a pas la haine de l’autre ,mais il voit plus clair que beaucoup de gens et c’est là ou ça vous blesse!il voit le jeu de beaucoup de votre communauté ,il ne dénigre pas les musulmans mais il a le courage de dénoncer ces dérives!port du voile ,quand ce n’est pas le nikab ,le hallal partout,les 5 priéres dans les entreprises ,les prières de rue!!!!à part ça vous vous faîtes tout petit….vous voulez rire non? IEt il a raison de comparer votre religion au communisme,ladifférence c’est Dieu!moi avant d’être chrétienne je suis Laiïque,mes convictions religieuses je ne les impose pas!voilà toute la différence avec votre religion!!

  • Robert , 9 Oct 2012 à 15:54 @ 15 h 54 min

    Mansour Cheema,
    Ce que vous affirmez ne représente pas ce qu’à dit Eric Zemmour. Il fait des distinctions que vous niez, il pratique l’analogie alors que vous prétendez qu’il confond.
    Les paraboles qui permettent d’accéder aux chaines du monde islamique, elles n’existent pas en banlieue?
    L’emprise de la religion musulmane sur ses ouailles et son extension à son environnement, vous ne l’avez pas vu croitre au cours des années?
    La susceptibilité, bien commode, voire l’agressivité des musulmans quand on ose émettre une réserve voire montrer une réalité incontestable mais qui met en cause l’islam, vous la niez?
    Mais ou vivez-vous, monsieur?
    Moi, je vis en banlieue et je vous cela tous les jours. La difficulté voire l’impossibilité de communiquer sur les sujets qui “choquent” les musulmans existe dans toutes les écoles et lieux de rencontre sociale. Certains ont définitivement renoncé à les aborder croyant peut-être naïvement en être quitte et d’autres ne savent plus comment et quand ils peuvent parler de la sexualité humaine, je parle là sans apologie de désordre ni incitation au vice, de l’histoire religieuse et pire encore de la foi autrement qu’en mentant sciemment sur l’histoire de l’islam, etc, etc..
    Monsieur Zemmour est un polémiste et il est dans son droit.
    Dites-moi si un musulman peut quitter librement l’islam, épouser une musulmane sans se convertir, étudier de façon critique et libre, ce que les chrétiens appellent l’exégèse et qu’ils pratiquent largement, sa religion.
    L’islam est une prison mentale, au sens ou la civilisation occidentale entend la liberté, la foi et la dignité de l’homme et de la femme. On y entre sans pouvoir en sortir sinon expliquez-moi les lois qui punissent l’apostasie et qui sont mises en pratique régulièrement.
    Vous pouvez avoir d’autres représentations, libre à vous. Mais réécrire notre histoire et notre culture religieuse à votre guise est non seulement absurde, mais vain.
    Nous avons appris à penser par nous-mêmes et à choisir librement d’aimer Dieu. Libre à vous de concevoir la foi et l’existence autrement.
    Un prêtre qui est spécialiste de l’islam me disait récemment que les musulmans vivent dans l’abstraction. Il voulait dire que leur loi dite divine ne s’appuyait pas sur la loi naturelle ni sur la raison.
    Mais de là à nier la réalité, il y a un pas, vous ne trouvez pas?
    Si les crimes commis au nom de l’islam par certains offensent tant les musulmans, ce qu’on peut concevoir aisément, nous attendons qu’ils descendent par milliers dans les rues manifester contre ce détournement de leur foi. Comme ils peuvent le faire quand ils s’estiment offensés par des caricatures ou des propos tenus par des non-musulmans.
    Ce serait, me semble-t-il, la meilleure démonstration que les musulmans qui se disent pratiquants sont capables d’intégrer la raison et de faire preuve de libre arbitre.

  • Marie Genko , 10 Oct 2012 à 9:00 @ 9 h 00 min

    @ Sheema Mansour,

    Vous êtes susceptible dès que des personnes extérieures à votre Foi se permettent de critiquer l’attitude des musulmans et France!

    Pourtant Eric Zemmour ci-dessus se garde bien de mettre tous les musulmans dans le même sac!

    Moi aussi, je veux faire la distinction entre les musulmans wahhabites et les autres.
    Je pense qu’il est utile à chaque croyant, musulman, juif, chrétien ou autre de réfléchir aux erreurs qu’il ne doit pas commettre afin de ne pas ternir l’image de sa foi!

    Ce sont les divisions entre les chrétiens et les guerres qu’ils se sont fait les uns aux autres qui ont entaché l’image du christianisme!
    De même la violence de certains musulmans entre eux, et contre ceux qui sont extérieurs à eux, entache l’image de cette religion.

    Lorsqu’on souhaite être respecté, il faut sois-même être respectable, c’est la dure leçon que des siècles d’histoire se sont efforcé de nous apprendre.

    Pourquoi les musulmans de l’empire Ottoman étaient-ils respectés par les autres nations et aussi par leurs sujets chrétiens et juifs?
    Je pense que c’est justement la forme de respect qu’ils accordaient aux autres confessions présentes au sein de leur empire qui leur valait ce respect.

    Cher Monsieur, lorsque nous faisons la guerre, lorsque nous nous assassinons les uns les autres, nous détruisons la création de notre Dieu.

    Notre Créateur nous a donné la vie et comme des enfants querelleurs d’une même et seule famille humaine, nous nous entêtons à nous nuire les uns aux autres….

    Je pense que nous en rendrons compte devant notre Dieu

    amicalement Marie

  • Stoker , 10 Oct 2012 à 9:59 @ 9 h 59 min

    ou soi Mr Eric ne connait pas le communisme ou soi il connait pas l’islam car ses analyses méritent plus d’attention , je voudrais poser simple question es que la laicité ou une autre religion permet qu’un PAPA épouse sa fille ou épouse sa soeur? c’est interdi illégale pourquoi n’es pas une liberté ? donc la philosophie de Liberté absolue existe- t -elle? donc pour mieu comprendre les actes des musulman je conseilles de connaitre le pourquoi des choses car l’Islam qu’ont le veuille ou pas c’est une loi dévigne maintenant celui qui l’applique es qu’il arrive à le faire d’une façon cohérente ou pas ceci est une autre histoire
    mais faire un rapprochement entre l’Islame et le Communisme c’est l’histoire la plus drôle que j’ai entendu

  • Marie Genko , 10 Oct 2012 à 10:27 @ 10 h 27 min

    @Stoker,

    Je pense que vous avez raison, lorsque vous écrivez qu’il n’y a pas de Liberté absolue!

    Trop de liberté, peut tuer la Liberté!

    Apprendre à vivre ensemble, cela veut dire apprendre à nous respecter les uns les autres.

    Si tu ne respectes pas ma Foi, comment veux-tu que je respecte la tienne?

    Les caricatures insultantes pour les croyants de toutes les confessions présentes sur le sol de France devraient être interdites et poursuivies devant la justice…

    Amicalement Marie

  • JACKY4546 , 10 Oct 2012 à 12:00 @ 12 h 00 min

    Moi je vais plus loin qu’ Eric : je considère l’Islam comme une autre forme de nazisme. Quand on me qualifie de “sous-chien”, je ne peux m’empêcher de penser aux SS qui qualifiaient les Russes de “sous hommes”…Quant aux promesses qu’ils tiennent sur l’holocauste de TOUS les blancs, elles sont tout de même évocatrices, non ? Et puis, on l’a vu récemment à Paris, les musulmans prétendus Français intégrés, sont bien allés soutenir leurs “frères” qui hurlaient “mort aux juifs”, “exterminez les juifs”, devant des policiers rendus sourds par les ordres reçus du ministre de l’Intérieur. Réléchissez, braves gens bien-pensants !

Les commentaires sont fermés.