L’Amérique des groupes ethniques cartographiée

Le site du New York Times propose à ses lecteurs une passionnante carte de la répartition des groupes ethniques aux États-Unis. Vu de loin, on n’apprend rien : comme l’expliquent déjà les livres de géographie, la population hispanique (en orange) est concentrée dans le Sud-Est et le Sud, la population noire (en bleu) dans le Sud, la population asiatiques (en rouge) sur la côte ouest :

Zoomer est bien plus instructif. On découvre aux États-Unis des ghettos de noirs (en bleu), par exemple à Washington D.C., surnommée Chocolate City. Les alentours sont vanille, mais jamais à 100%, sauf dans les campagnes :

Idem à Baltimore où certains quartiers (très souvent les plus pauvres) sont monoraciaux :

À la campagne, c’est exactement le contraire :

Blancs et noirs sont plus mélangés à la Nouvelle Orléans :

ou à Bâton Rouge :

Outre le Sud-Est de la Floride, les hispaniques sont assez présents…

…à Los Angeles et ses banlieues…

…mais surtout au Texas, comme à San Antonio :

ou à la frontière sud de l’État à l’Étoile Solitaire :

La population asiatique, elle, est très visible à San Francisco :

ou à New York City et ses environs où, en fait, comme à Los Angeles, toutes les populations sont représentées (mais très peu mélangées) :

L’Amérique blanche existe encore. On la trouve au Nord. Voici, par exemple, Sioux Falls (Minnesota) :

Faute de statistiques officielles, aucune carte interactive équivalente n’existe pas en France. Pourquoi les citoyens n’auraient-ils pas le droit de savoir ?

Autres articles

1 Commentaire

  • Tintin , 11 Avr 2012 à 2:19 @ 2 h 19 min

    Croisez ces cartes avec le revenu moyen ou le revenu médian, le taux de criminalité ainsi qu’avec le taux de natalité par groupe et là on découvre le futur des USA…

    Les anglo-saxon sont minoritaire dans toutes les métropoles, Portland est la seule métropole des USA où ils sont majoritaire :
    http://en.wikipedia.org/wiki/Portland,_Oregon

    Mais ce que les américains n’ont pas compris, c’est que les anglo-saxon ont le pouvoir dans les métropoles malgré le fait qu’ils soient minoritaire, grâce au vote des campagnes qui elles sont à 100% anglosaxonne et qui font politiquement la bascule.

    En 2010 les naissances des anglo-saxon ne constituaient plus la majorité… donc dans le processus actuel Detroit préfigure l’avenir des USA, lorsque les anglo saxon deviennent minoritaire !

    Voilà pourquoi l’hypocrisie du multiculturalisme va bientôt tomber, les anglo-saxon bien que minoritaire, vont simplement placer sous tutelle toute les minorités et leur retirer le droit de vote.

    Tout au plus les minorités obtiendront des réserves indiennes dans lesquelles elles ne pourront plus crier au racisme…

Les commentaires sont fermés.