La kafala fera-t-elle son entrée dans le code civil ?

Arnaud Gouillon, candidat déclaré du Bloc identitaire pour l’élection présidentielle de 2012, dénonce dans un communiqué “la première introduction dans le code civil d’un élément de droit coranique” par la proposition de loi du sénateur UMP du Vaucluse Alain Milon. Celle-ci dit : « Au premier alinéa de l’article 21-12 du code civil, après les mots : « adoption simple » sont insérés les mots « ou qui a été régulièrement recueilli en kafala » ». Dans son exposé, Alain Milon rappelle que cette sorte de tutorat « est un mode de recueil prévu par le Coran ». L’objectif du sénateur ? “Mettre fin à la discrimination pour les enfants recueillis en kafala. »

Autres articles

2 Commentaires

  • courtois chantal , 21 Oct 2011 à 22:17 @ 22 h 17 min

    bravo monsieur le sénateur, enfin, concernant les enfants de la kafala, une décision qui honore la France dans son rôle de garante des droits de l’homme.
    Quant à l’autre, je crois qu’il devrait revoir le dossier et comprendre que ce n’est pas l’adoption simple qui devient kafala mais la kafala qui devient adoption simple pour mettre l’enfant à l’abri dans la société et le pays où il vit
    exécrable racisme qui rend sourd, aveugle et con

  • courtois chantal , 21 Oct 2011 à 22:26 @ 22 h 26 min

    il est à souhaiter que d’autres représentants d’autres bords politques s’epriment sur la question que ces identitaristes s’acharnant à creuser les clivages par les moyens les plus détestables

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen