Égalité profesionnelle entre les hommes et les femmes, théorie du gender : la vidéo norvégienne qui change radicalement la donne

La question de l’égalité entre les hommes et les femmes est devenue en France une question très politique sous l’impulsion de féministes pro-gender (ces “féministes” peuvent être des hommes ou des femmes).

Aujourd’hui les milieux féministes français défendent l’idée que les hommes et les femmes doivent obéir à une principe d’égalité réelle que des politiques publiques doivent imposer par des lois adéquates. Derrière ce débat sur l’égalité se cache un débat essentiel : les hommes et les femmes sont-ils biologiquement, psychologiquement, physiquement différents ? Pour les pro-gender, les différences doivent être cachées, voir niées, car le principe d’égalité doit l’emporter sur tout le reste.

La vidéo norvégienne qui suit à ouvert un débat médiatique, scientifique et politique de premier plan. Depuis ce débat, l’État norvégien a décidé de cesser toutes les subventions aux instituts et assocations pro-gender qui défendaient l’égalité homme/femme, notamment dans le domaine professionnel. Autant dire que la situation norvégienne créé un précédent qui pourrait dans les temps à venir bouleverser l’approche des politiques d’égalité entre les hommes et les femmes tant en France qu’en Europe.

Il n’est évidemment pas question de professer sur Nouvelles de France que les hommes et les femmes doivent être enfermés dans des rôles propres à chaque sexe, des rôles stéréotypés. Mais il conviendra peut être de mettre la valeur de liberté au goût du jour dans ces questions. Appartient-il à des organisations pro-gender et aux politiques publiques d’influencer les femmes et les hommes dans leurs choix profesionnels au non d’une égalité dogmatique, ou chacun et chacune est-il libre avant tout ? Nous savons tous que des hommes peuvent avoir une sensibilité empathique féminine développée, et que des femmes peuvent se comporter selon des règles de comportement masculine. Mais ceci dit, cette vidéo apporte beaucoup d’informations sur ces questions et il est donc très fortement conseillé de la découvrir dans les plus brefs délais car les propos tenus méritent réellement d’être connus pour alimenter un débat scientifique et politique devenu nécessaire en France.

> plus d’articles sur la question du gender à découvrir sur le blog “Homme, culture et identité”

Autres articles

10 Commentaires

  • hector galb. , 10 Oct 2012 à 19:46 @ 19 h 46 min

    Très intéressante vidéo ! Un journaliste mène l’enquête et va rencontrer des tenants du pour uis les confronte ensuite à des matériaux qu’il a été réunir. Il s’avère que les affirmations des pro genres sont fondés sur rien de vraiment sérieux.

    Ai débrousaillé tout cela.

    voir à 18: 00, étude avec des bébés
    voir à 22:50 en anglais sans sous titres à Cambridge.
    voir à 34:50 : la pro gender study reconnaît qu’elle n’a pas de connaissances scientifiques mais cela ne l’empêche pas de rejeter en bloc ce qu’on lui présente, puis elle parle des “sciences sociales” (eh oui, on y est, la tartufferie number one) comme un recours contre les sciences “normales”
    voir à 36:40 : le pro gender accouche enfin : tout ce qu’il affirme n’est qu’hypothèse. Il croit à un truc et ne cessera que quand les autres prouveront qu’il a tort (en attendant il continue)

  • jean-luc , 11 Oct 2012 à 8:39 @ 8 h 39 min

    C’est l’influence des envahisseurs islamistes sur la société norvégienne : il ne faut pas choquer les imams et leurs ouailles.

  • François2 , 11 Oct 2012 à 9:18 @ 9 h 18 min

    Marine Le Pen : c’est bien un homme de droite !

  • Roger , 11 Oct 2012 à 9:54 @ 9 h 54 min

    Vidéo très intéressante.
    @Jean Luc, vous devriez voir la vidéo avant de commenter. Ca vous éviterait d’être à coté de la plaque.

  • marie-france , 11 Oct 2012 à 10:08 @ 10 h 08 min

    comment faire pour écouter la vidéo en français? merci

  • Vergnaud JM , 11 Oct 2012 à 12:00 @ 12 h 00 min

    Nouvelles de France est un journal français, alors pourquoi ne pas avoir traduit cette vidéo ?

    A ce sujet, les idées sont une chose mais vous pourriez faire des efforts sur la forme : orthographe, bon français, etc…

    Bien sûr, pour le fond, je suis évidemment contre cette théorie du gender, qui nie l’évidence.

  • passim , 11 Oct 2012 à 14:56 @ 14 h 56 min

    Cette vidéo ne montre que ce qu’on sait depuis longtemps, et dont tout un chacun serait convaincu si la propagande féministe ne voulait faire taire l’évidence. Le désintérêt des femmes pour certaines professions est l’effet de dispositions génétiques.
    Les meilleurs résultats scolaires des filles est la conséquence de leur maturation plus rapide. Dans un système scolaire où les enfants sont rangés par tranches d’age, les garçons, moins mûrs à age égal, peuvent perdre pied et se désintéresser des études, hélas. Le QI moyen, généralement à l’avantage des filles au début, tourne à l’avantage des hommes ensuite. Il est à l’age adulte, en en moyenne bien sûr, de 5 points supérieur à celui des femmes (ce qui n’exclue pas, naturellement, qu’il y ait un très grand nombre de femmes d’une intelligence supérieure à celle de très nombreux hommes).

Les commentaires sont fermés.