Le quotidien des prisonniers de Colditz dévoilé après soixante-dix ans

Un film montrant les détenus et les gardiens allemands du camp de prisonniers de guerre de Colditz durant la Seconde Guerre mondiale a été retrouvé soixante-dix ans après avoir été réalisé. Il a été diffusé le 13 août sur Channel 4 au Royaume-Uni. Le film montre des gardiens et des détenus parfois souriants et détendus, mais aussi dans un contexte plus sévère comme l’appel quotidien des prisonniers ou les séances d’exercice. Il a été tourné par Walter Langar, un officier logistique allemand qui passé plusieurs semaines à Colditz au début de la guerre. Après celle-ci, le film a été acheté par le collectionneur Karl Hoeffkes qui a contacté la direction du château dés qu’il eu reconnu l’endroit. Tom Cook, le directeur, a insisté, lors d’un entretien au Daily Telegraph, sur l’importance de cette découverte, déclarant qu’il s’agissait du “seul film connu sur les prisonniers du château et que c’était une trouvaille très excitante”.

Situé en Saxe, près de Leipzig et de Dresde, le château de Colditz a été construit au XIe siècle, sous l’empereur Henri IV. Il doit sa notoriété internationale avant tout à son statut de camp de prisonniers pour officiers alliés récalcitrants qui avaient tenté de s’évader d’autres camps. Malgré sa réputation d’inviolabilité, plusieurs évasions eurent lieu, en tout 32 réussies (dont douze français) sur 186 tentatives. La forteresse a accueilli jusqu’à 500 officiers alliés. Elle sera libérée en avril 1945 par les troupes américaines. Les faits ont inspiré un film, Les indomptables de Colditz de Guy Hamilton sorti en 1955, et une série télévisée, Colditz, créée par Brian Degas et Gerard Glaister, diffusée entre 1972 et 1974.

Articles liés