Les Français de plus en plus libéraux-conservateurs et déterminés

Droitisation accélérée. Réalisée par OpinionWay du 5 au 20 décembre 2012 auprès d’un échantillon de 1 509 personnes représentatif de la population française en âge de voter, une enquête du Centre de recherches politiques de Sciences Po (Cevipof), en partenariat avec le Conseil économique social et environnemental, montre que les Français sont de plus en plus favorables à la famille, hostiles à l’intervention de l’État et à l’immigration. Mieux, les Français se radicalisent et se déclarent davantage prêts à agir hors des sentiers battus pour forcer les politiques à les respecter et à agir dans le sens du bien commun.

Les Français pour la famille, l’identité et les libertés économiques

Ainsi, 52% des Français se déclarent favorables au “mariage” homosexuel contre 58% en décembre 2009. 65% d’entre eux jugent qu’il y a trop d’immigrés en France, soit 16 points de plus qu’il y a trois ans. La peine de mort n’est pas loin de redevenir majoritaire : 45% des Français se prononcent pour son retour contre 32% en décembre 2009 (+10 points rien qu’entre 2011 et 2012). Pour faire face aux difficultés économiques, les Français ne sont plus que 44% à en appeler à l’État pour “contrôler et règlementer plus étroitement les entreprises” contre 58% en décembre 2011. À l’inverse, 53% des Français souhaitent que l’État “fasse confiance aux entreprises et leur donne plus de liberté”. À la question : “Pensez-vous que le capitalisme doit être réformé en profondeur ?”, il n’y a plus que 41 % des Français pour répondre “oui” contre 49 % il y a un an. Enfin, les Français ne sont plus que 53 % à penser que, “pour rétablir la justice sociale, il faut prendre aux riches pour donner aux pauvres”, soit 20 points de moins en un an pour la spoliation d’État !

C’est à se demander si François Hollande et le Gouvernement Ayrault ne sont pas en train de vacciner et d’immuniser les Français contre l’étatisme et le laxisme, si le logiciel de la gauche, de l’extrême-gauche ainsi qu’une partie de celui d’une partie de l’UMP et du Front national ne sont pas à revoir. À Nouvelles de France, que vous savez positionné sur le créneau libéral-conservateur, on ressent depuis plusieurs mois cette évolution des mentalités, notamment en terme d’audience (d’après Google Analytics, notre nombre de pages vues chaque mois est en hausse de 500% entre décembre 2011 et décembre 2012, et de 60% sur la première moitié du mois de janvier 2013 par rapport à la première partie du mois dernier).

Les Français de plus en plus déterminés à forcer le pouvoir à agir en faveur du bien commun

Parallèlement, les Français se radicalisent : à la question “Qu’est-ce qui permet aux citoyens d’exercer le plus d’influence sur les décisions prises en France”, 65% des Français répondent “voter aux élections” (-2 points par rapport à décembre 2010), 38% “boycotter des entreprises ou des produits” (+3 points), 32% “manifester dans la rue” (+9 points), 21% “faire grève” (+1 point). Nos compatriotes font donc de plus en plus confiance à la société civile et de moins en moins à leurs élus.

François Hollande ferait donc bien de faire très attention avant de s’en prendre au mariage, à la famille ou de rendre l’État plus nounou et plus vorace à la fois car la dernière question oublie de nombreuses réponses beaucoup plus subversives et contraignantes (bien que pacifiques) pour le pouvoir en place. Nouvelles de France tentera d’en expliquer certaines à ses lecteurs ces prochaines semaines.

Lire aussi :
> Bonne nouvelle : les Français deviennent libéraux-conservateurs ! par Philippe Herlin
> Les Français : des libéraux-conservateurs qui s’ignorent

Autres articles

30 Commentaires

  • Gisèle , 15 Jan 2013 à 15:43 @ 15 h 43 min

    L’Assemblée en direct …. Taubira répond à côté ….mais pas sur le viol des conscience imposé aux Français !!!!! elle se sert de la réponse du berger à la bergère …. ça aussi il fallait s’y attendre , car la droite comme la gauche en terme de respect entre parlementaires , n’est pas toute blanche …..Mais ici de peuple il n’y a pas ………………….. et pourtant , les décisions qui y sont discutées les concernent en premier lieu !
    ça barde !!!!!!
    Par contre , le premier ministre est très bavard , concernant l’urgence liée à l’emploi !!!!
    Les paroles dans le vide et les promesses roulent de nouveau à grande allure !!!

  • Gisèle , 15 Jan 2013 à 15:51 @ 15 h 51 min

    Parité dans le découpage territorial …. un homme et une femme …
    Taubira se sert de son organe vocal .

  • Jean de Sancroize , 16 Jan 2013 à 0:00 @ 0 h 00 min

    Quand je dis qu’il faudrait créer en France un grand parti ” Libéral-conservateur ” regroupant des personnes du F.N., du MNR, du PDF, RPF, MPF, etc … Mais on ne m’écoute pas. C’est pour ça qu’il n’y a aucune cohésion et que vous vous ferez tous avoir en restant chacun dans vos partis respectifs, tout ceci bien entendu aux dépens de la France. A titre d’exemple, quoi qui se passe , le F.N. ne gouvernera jamais, c’est comme ça, alors arrêtez de rêver pour certains. Il y a une logique à toute chose.

  • Goupille , 16 Jan 2013 à 0:28 @ 0 h 28 min

    “Il y a une logique à toute chose ”
    Il y a surtout deux choses, une vieille et une nouvelle, et une conséquence logique.

    La vieille, c’est l’Union européenne (pour faire bref et local), qui a réduit le champ d’action des gouvernements.
    La nouvelle,c’est le temps qui se réduit d’ici la catastrophe prévisible, en tous domaines.

    La conséquence est : est-il bien raisonnable d’user ses forces pour la conquête d’un pouvoir illusoire quand il serait plus efficace de court-circuiter l’Etat des culs-de-plomb en maillant la société civile ?

  • fgfgv , 16 Jan 2013 à 3:47 @ 3 h 47 min

    Le bon sens est la seule chose dont le prix baisse en temps de crise 🙂

  • jeanhaimard , 16 Jan 2013 à 9:55 @ 9 h 55 min

    ça ne m’etonne pas qu ‘il y ait autant d ‘homosexuels Qund on voit taubira

  • Pesneau , 16 Jan 2013 à 10:49 @ 10 h 49 min

    C’est vrai qu elle nest pas….

Les commentaires sont fermés.