Philippe Vardon VS Caroline Fourest

Télérama publie en avant-première cet extrait de la confrontation entre Caroline Fourest, rédactrice en chef de Prochoix, militante LGBT et pro-multiculturalisme, et Philippe Vardon, Président de Nissa Rebela, militant pour les valeurs et identitaire. Celle-ci a duré une heure et il n’en a été gardé que six minutes, à découvrir à la fin du documentaire “Les enragés de l’identité” diffusé mardi 19 février à 20h35 sur France 5. Philippe Vardon s’y interroge notamment : “Quelle est l’identité de Yannick Noah ? Quel modèle représente-t-il ? Yannick Noah nous dit : ‘C’est formidable, je suis un métis, je représente deux identités.’ Moi, je vois Yannick Noah qui fait de la musique africaine, qui se promène pieds nus et qui porte des dreadlocks. Je n’ai pas l’impression, si vous voulez, que ce soit le côté breton, chez Yannick Noah qui ait vraiment pris le dessus…”

Articles liés

23Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • FIFRE Jean-Jacques , 18 février 2013 @ 11 h 46 min

    Philippe VARDON a parfaitement raison. Son commentaire est inscrit dans un schéma rigoureux et rationnel implacablement exact. Il défend l identité (toutes les identités) et ne condamnent que ceux qui portent atteinte à l identité pour quelle que raison quil soit.
    Agir à l inverse est l attitude sado masochiste de soumission et de décadence de ceux qui croient que proner le multiculturalisme (pour ne prendre comme exemple que celui de l esprit de toute société) soit le garant de la belle et bonne humanité. Cela est faux. Cette attitude ne conduit qu à une uniformisation fade et au bout du compte stérile.
    Sans provocation aucune, je propose limage suivante : on peut aimer le bon vin et reconnaitre que l eau à ses vertues (désalterrante et purificatrice). Pourtant mettre de l eau, même la meilleure et la plus pure, dans un Saint Emilion ou un Saint Julien millésimé demeure pour moi une hérésie.

  • Polini , 18 février 2013 @ 13 h 20 min

    Philippe Vardon est courageux.
    Philippe Vardon est costaud.
    Philippe Vardon s’exprime bien.
    Philippe Vardon ne dit pas que des bêtises.

    Mais il ne sert qu à effrayer le bobo. Un peu léger…

  • Robert , 18 février 2013 @ 13 h 56 min

    Question stupide de la part d’un idiot inutile;
    Pourquoi Philippe Vardon accepte-t-il de se prêter au jeu d’une adversaire résolue en contribuant à sa propagande?
    Est-ce que comme bien d’autres avant lui il se croit plus malin qu’elle?
    Ou est-ce qu’il est prêt à tout pour faire parler de lui et de son association?

    Personnellement, je me demande comment on peut déplorer le pouvoir et les subventions, en passant par l’impunité, de ce genre de personne, Caroline Fourest et ses amies les Femen, et se précipiter sur un micro qu’elle vous tend.
    Enfin, à chacun de voir.

  • lamethodebronson , 18 février 2013 @ 15 h 26 min

    Pourquoi perdre du temps?? alors qu’il est URGENT de se préparer pour des évènements proches!!

  • Don Diego , 18 février 2013 @ 15 h 48 min

    Il me semble qu’il répond non ? On ne refuse pas la parole quand on nous la donne !

    Il a la possibilité de répondre aux attaques mais il devrait refuser ? Et donc laisser se faire un doc uniquement à charge ?

    Rien que les 3 minutes que je vois là me font penser que cette participation était utile ! Pourquoi ? Parce que PERSONNE d’autre à droite ne parle aussi clairement (et accessoirement parce que je découvre là – je l’avais déjà plus ou moins vu mais pas comme ça – un type avec du charisme et une vraie aisance).

    Quant à celui qui dit que Vardon ferait peur aux bobo ? ET ALORS ? Vous n’en avez pas marre d’essayer de séduire des gens qui vous feront toujours la guerre ? Nos idées sont majoritaires dans les esprits, tous les sondages le démontrent, mais il faut convertir tout ça en une réelle majorité politique. Ce type y participe avec brio !

  • Robert , 18 février 2013 @ 18 h 15 min

    Don Diego,
    Vous résumez par votre propos la contradiction profonde de nombre de gens de droite, à savoir qu’ils croient tellement avoir de meilleurs idées que d’autres et bien sûr être en mesure de les mettre en oeuvre mieux que les autres qu’ils se précipitent dès qu’un micro et une caméra leur sont offertes.
    à côté de ça, ils seront probablement les plus féroces contempteurs de ceux qui les utilisent avec cette vanité disons le mot.
    Caroline Fourest et d’autres ont de l’avenir avec de tels adversaires.
    Nous reparlerons de Vardon et autres dans dix ans. Les révolutionnaires impeccables finissent tous par rentrer dans le rang après avoir fait leur numéro. Je dis bien tous, c’est juste une question de temps. Les coups d’éclat et le discours radical flattent les jeunes, mais ne mènent nulle part.
    Nous n’avons aucun besoin d’une Fourest, Vardon comme d’autres, mais Fourest et les autres ne peuvent pas exister sans notre connivence, même si celle-ci se prétend lucide.

  • Léon , 18 février 2013 @ 19 h 54 min

    Je ne pense pas que le terme de “brio” soit le plus approprié.
    Cet individu a des convictions et une certaine aisance à l’oral, c’est indéniable.
    Cependant il n’émerge que parce qu’il se trouve dans une niche politique et qu’il n’a pas de véritable concurrent.
    Il ne représente qu’un groupuscule.Au royaume des aveugles les borgnes sont rois…
    Confronté à un politique de son âge plus formé il ne fait pas le poids.

Les commentaires sont clôturés.