Philippe Vardon VS Caroline Fourest

Télérama publie en avant-première cet extrait de la confrontation entre Caroline Fourest, rédactrice en chef de Prochoix, militante LGBT et pro-multiculturalisme, et Philippe Vardon, Président de Nissa Rebela, militant pour les valeurs et identitaire. Celle-ci a duré une heure et il n’en a été gardé que six minutes, à découvrir à la fin du documentaire “Les enragés de l’identité” diffusé mardi 19 février à 20h35 sur France 5. Philippe Vardon s’y interroge notamment : “Quelle est l’identité de Yannick Noah ? Quel modèle représente-t-il ? Yannick Noah nous dit : ‘C’est formidable, je suis un métis, je représente deux identités.’ Moi, je vois Yannick Noah qui fait de la musique africaine, qui se promène pieds nus et qui porte des dreadlocks. Je n’ai pas l’impression, si vous voulez, que ce soit le côté breton, chez Yannick Noah qui ait vraiment pris le dessus…”

Articles liés

23Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Don Diego , 18 février 2013 @ 20 h 09 min

    Donc vous comptez faire de la politique dans votre grotte Robert ? Passionnant.

    Ah ça, le bon vieux ghetto bien au chaud…

    (par ailleurs je crois que Vardon milite depuis au moins 15 ans !)

  • Robert , 18 février 2013 @ 20 h 15 min

    Ne vous inquiétez pas pour moi, je milite depuis plus longtemps que lui et de façon permanente. Il y a différentes façons de faire de la politique.
    Je ne suis absolument pas un adepte du ghetto, mais depuis trente ans, j’en ai vu passer des Géo Trouvetou de la politique et des diviseurs de mouvements qui avaient au moins une chance de pouvoir agir.
    Le ghetto non, l activisme, pas plus!
    En tout cas, cela ne répond pas à l attitude complaisante, même planquée derrière un prétexte de combat, envers une adversaire résolu qui n existe que grâce à nous.

  • Don Diego , 18 février 2013 @ 20 h 59 min

    “Il y a différentes façons de faire de la politique.” si j’avais gagné un franc à chaque fois que quelqu’un ne faisant rien m’a sorti cette vieille ritournelle…

    Quant à “l’attitude complaisante”, je vais finir par croire que vous avez un compte personnel à régler avec M. VARDON dont les propos et le charisme font du bien !

  • Bibou , 18 février 2013 @ 21 h 38 min

    @Robert : Je ne comprends pas très bien votre critique de Vardon : il répond sans détours et clairement à une question délicate (en raison des nombreux dispositifs de censure et de répression “antiraciste”). C’est courageux de s’y coller.

    Arrêtons de penser clan, chapelle, vieux contentieux, fausses querelles ou ultimes rancunes … Pour la sauvegarde de notre terre, de notre peuple et de son identité, il est urgent de mutualiser nos talents, nos forces et nos actions sans perdre du temps et de l’énergie à se chamailler.

    Après tout, ce n’est pas si souvent qu’un leader patriote dispose d’une tribune médiatique pour exposer clairement ses idées, loin des éternels procès d’intention et des incontournables diffamations.
    Nous verrons bien demain soir l’intégralité du reportage et nous jugerons alors sur pièce de l’intérêt de cette apparition médiatique.

  • jejomau , 18 février 2013 @ 22 h 22 min

    Et quand est-ce que Caroline Fourest sera-t-elle enfin inculpée pour (…) de dizaines de milliers d euros reçus (…) pour une pseudo-revue quelle n édite pas ? Quand est-ce que les fisc va lui tomber dessus ainsi que sur Delanoë ?

    Identité française ? Caroline Fourest n est pas française : elle plus proche des peuples africains qui pratiquent (…) à grande échelle..

  • LUC+ , 18 février 2013 @ 22 h 36 min

    Perte de temps TOTALE ! C.Fourest rejette a la base le modèle de la Famille 1 mère et 1 père comme l’unique parentalité naturelle parcequ’elle ne peut la réaliser ! Comment voulez-vous qu’elle reconnaisse l’ identité d’une nation ? Mais vous perdez votre temps Mr. Vardon

  • Don Diego , 18 février 2013 @ 23 h 40 min

    Je ne crois pas que M. Vardon ait cherché à convaincre Caroline Fourest… Ce n’est pas à elle qu’il s’adresse enfin !

Les commentaires sont clôturés.