Royaume-Uni : l’« izzat » plébiscité chez les Asiatiques

Selon le magazine Panorama diffusé ce lundi à 20h30 sur la BBC, 63% des femmes et 75% des hommes asiatiques âgés de 16 à 34 ans qui vivent au Royaume-Uni disent approuver l’idée que leurs communautés doivent vivre selon l’honneur (ou “izzat »), une notion commune aux hindous, aux musulmans et aux sikhs. Et pour 18%, certains actes qui feraient honte à la famille (désobéir au père, épouser une personne inacceptable, vouloir divorcer) peuvent justifier les violences ! Dans les faits, celles-ci prennent la forme d’attaques à l’acide, de passages à tabac, de mutilations et même de crimes. Selon Nazir Afzal, procureur en chef au Service des poursuites judiciaires de la Couronne, « on ne connaît pas le nombre exact de crimes d’honneur perpétrés au Royaume-Uni. Il y a en aurait entre 10 et 12 par an.” En 2006, Banaz Mahmod, qui vivait à Mitcham, dans le sud de Londres, avait été étranglée sur ordre de son père et de son oncle parce qu’ils n’approuvaient pas spn choix de petit ami. D’après l’étude commandée par la BBC, 94% des 500 Asiatiques interrogés jugent tout de même que tuer pour laver l’honneur de sa famille n’est jamais justifiable.

Autres articles