L’homosexualité toujours interdite d’exposition chez les scouts américains

L’organisation scoute américaine, Boy Scouts of America (BSA), vient de l’annoncer officiellement : il sera toujours interdit à ses membres d’afficher ouvertement leur homosexualité. Tout contrevenant à cette règle serait l’objet d’une exclusion.

En 2000, cette interdiction avait été validée par la Cour suprême qui avait estimé qu’une organisation a le droit de sélectionner ses membres selon ses propres critères. Selon une enquête secrète de près de deux ans, la nette majorité de ses adhérents approuvent cette décision. Mardi, le quotidien The Los Angeles Times a publié une déclaration des BSA indiquant qu’une commission de 11 de ses membres, représentant “une variété de perspectives et d’opinions”, avaient recommandé unanimement le maintien de l’interdiction au terme de l’enquête. L’acteur de films d’action Chuck Norris, chrétien born-again, républicain et conservateur assumé, avait lui aussi appuyé cette position, critiquant vertement le président Barack Obama pour son opposition à cette interdiction de l’homosexualité affichée chez les BSA.

Ces dernières années, plusieurs associations gays, notamment l’Alliance des gays et des lesbiennes contre la diffamation (GLAAD), avaient fortement attaqué cette règle tacite et fait campagne pour qu’elle soit abrogée. Pour l’instant, ils sont tenus en échec et les BSA (3 millions de jeunes Américains, 1,2 million de responsables) tiennent bon. Souhaitons leur tout le courage du monde pour continuer !

Lire aussi :
> Girl Scouts of Arizona : démission d’une jeune employée discriminée en raison de ses convictions « pro-vie »

Autres articles

6 Commentaires

  • Rolland , 19 Juil 2012 à 21:03 @ 21 h 03 min

    Les homosexuels sont comme les islamistes … ils veulent convertir tout le monde ! Je me fous des homo et je me fous des islamistes ! Mais qu’ils nous foutent la Paix !

  • Robert , 19 Juil 2012 à 21:07 @ 21 h 07 min

    Lors d’un reportage dans un régiment de légion, le journaliste avait demandé à l’officier s’ils avaient des légionnaires homos. Celui-ci avait répondu qu’ils en connaissaient certains, mais qu’ils n’en favorisaient pas le recrutement. Devant l’air outragé du jounaleux, l’officier a simplement précisé “à cause de la promiscuité dans les chambrées et ailleurs.”
    Parmi d’autres raisons, on pourrait en dire autant du scoutisme.

  • Dejan , 20 Juil 2012 à 10:10 @ 10 h 10 min

    Lord Baden Powell doit doucement rigoler dans sa tombe.

  • Pesneau , 20 Juil 2012 à 10:11 @ 10 h 11 min

    Exact; je partage votre point de vue. Toutefois, ils représentent un très grand inconvénient pour la société. Si on les accepte avec indulgence, on va vers le déclin de notre civilisation.
    Faut-il se croiser les bras et se laisser mourir?

  • Robert , 20 Juil 2012 à 13:57 @ 13 h 57 min

    Dejan,
    Je crois comprendre votre propos. Mais avoir des tendances, ce qui reste encore à démontrer le concernant, et en faire étalage voire à prétendre l’imposer aux autres est différent. Nous avons certainement autour de nous des personnes homosexuelles, mais tant qu’elles n’ont pas de comportements posant problème, il n’y a pas de raison de s’en soucier. Or, permettre en tant qu’homosexuels à des jeunes ou des chefs homosexuels de devenir scout, c’es taller au devant de comportements moralement dangereux qu’on aurait pu éviter par prudence.

  • Who , 1 Sep 2012 à 22:29 @ 22 h 29 min

    Rolland, Pesneau, une idée intéressante qui devrait vous inspirer : ressortir ce bon vieux triangle rose et en faire usage comme au bon vieux temps, ça me semble tout à fait cohérent avec vos propos…

Les commentaires sont fermés.