Philippe de Villiers souhaite que François Hollande demande pardon au nom de la République pour le génocide vendéen

Interrogé par l’hebdomadaire Minute de ce mercredi sur la sortie de son nouveau livre, Le Roman de Charette, Philippe de Villiers explique attendre “que le chef de l’État – celui-là ou un autre – vienne demander pardon au nom de la République” pour le génocide vendéen. En effet, rappelle-t-il, les trois conditions : “un plan d’extermination, contre un groupe ethnique et religieux, par des moyens de masse”, sont réunies pour qualifier de génocide les massacres de grande échelle organisés en Vendée. Philippe de Villiers cite l’exemple d’Alain Decaux qui, “en tant qu’historien républicain”, a déclaré “aux Lucs-sur-Boulogne, le 25 septembre 1993” : « Au nom de tous les historiens républicains, je demande pardon pour ce qui a été écrit sur la Vendée. »

Une déclaration reprise par Le Lab d’Europe 1 qui, après qualifié Minute d’“hebdomadaire d’extrême-droite”, tente de désorienter les internautes en affirmant que la thèse du génocide vendéen “a été rejetée par une grande partie du monde universitaire” sans préciser que des historiens de renom comme Reynald Secher, Stéphane Courtois (co-auteur du Livre noir du communisme) ou encore François Furet la défendent. Autant de noms prestigieux cités dans l’entretien par Philippe de Villiers lui-même, que se garde bien de publier Le Lab. Il ne faudrait quand même pas éveiller la curiosité des internautes sur un des épisodes les plus sombres de l’histoire de la République…

Lire aussi :
> Philippe de Villiers : « Le Roman de Charette est parti à Hollywood »

Autres articles

47 Commentaires

  • Dominique , 19 Déc 2012 à 8:50 @ 8 h 50 min

    Moi, j’ajouterai quelque chose :
    Que tous les Français qui militent dans des partis républicains, et qui donc exaltent ce génocide par leur affiliation, demandent pardon.
    Que tous ceux qui ridiculisent Alliance royale pubiquement sur la presse ne ligne, sur les réseaux sociaux, demandent aussi pardon, que tous les sites et blogues de réinformation qui censurent les articles qu’on leur envoie demandent pardon pour ne diffuser que ce qui est républicain, donc affilié à ce génocide, que tous les journaux qui se prétendent catholiques et qui censurent Alliance royale demandent pardon pour ne jamais diffuser quoi que ce soit d’Alliance royale, le seul parti politique qui, par sa nature royaliste, n’est pas affilié au génocide des catholiques et des royalistes.
    Que tous les hommes politiques qui s’arrangent pour ne pas parrainer Alliance royale demandent pardon, que tous ceux qui se réjoouissent de ce qu’Alliance royale ne soit pas parrainée demandent pardon, que tous les prêtres qui se moquent d’Alliance royale demandent pardon !
    Que tous ceux qui, au XXIe siècle, refusent le droit de vote, l’égalité des droits et jusqu’à la liberté de vivre à ceux d’Alliance royale, en criant, dans la presse en ligne :”Les royalistes à la guillotine !” et “Mort au Roi !” en voyant intervennir quelqu’un d’Alliance royale demande pardon !
    La liste est longue et ne se cantonne pas au président de la république !

  • gros , 19 Déc 2012 à 8:55 @ 8 h 55 min

    Bravo, Philippe de Villiers, c’est un vrai bonheur de vous retrouver. Vous manquez à la politique, vous apportiez une hauteur de vue et de l’élégance. Je me souviens de la venue de Monsieur Solkjentisyne en Vendée, son discours fut admirable. Il faut lire et relire “juifs et Vendéens”, “le génocide franco-français – La Vendée -vengée”, de Reynald Secher. Notre Mémoire Historique est d’une importance capitale pour que l’esprit français retrouve son intelligence, sa réflexion et abandonne sa lacheté, sa veulerie. Bien à vous

  • Pascal , 19 Déc 2012 à 9:13 @ 9 h 13 min

    Bah alors, on soutient les lois mémorielles? La repentance (concept inventė et défendu uniquement par une certaine droite)? Je ne comprends pas le mot “ethnique” pour les vendéens. Faut-il reprocher aux bonapartistes les guerres européennes? Au tiers-état (ouvriers, employés, agriculteurs, cadres) les guillotinés de la place de la Concorde? A l’Alliance royale la Saint-Barthélémy? Au clergé la gabelle?

  • gaudet , 19 Déc 2012 à 9:23 @ 9 h 23 min

    Je remercie Mr de Villier pour son initiative, vertueuse et courageuse, car elle va à contre courant de l’idéologie actuelle essentiellement mortifère

    Si il fallait replacer le peuple français , devant la vérité de l’atrocité du génocide vendéen dont les catholiques et les royalistes furent victimes en masse, il finirait par contempler la république , ses institutions et son histoire, avec un immense sentiment légitime de dégoût

    La république ne survit que grâce à un phénomène d’amnésie strictement entretenu par nos autorités politiques pourries, condition indispensable au maintien de ce régime anti chrétien et impie, qui après avoir tuer les catholiques de Vendée, entend maintenant assassiner les enfants dans le ventre de leur mère, et de détruire tous les principes de protection de la famille

    les grand coupables de l’instauration du régime révolutionnaire et donc de la république furent tous de grands traîtres et de grands criminels, allant du trop fameux “général de gaulle” jusqu’à cette immonde bodruche minable de françois hollande!

  • Un autre Pascal , 19 Déc 2012 à 9:52 @ 9 h 52 min

    @Pascal : vous ne comprenez pas le mot “ethnique” pour qualifier les Vendéens, de sorte qu’il n’y aurait eu, selon vous, aucun génocide.
    Si tel est votre propos, alors Monsieur, vous faites preuve du négationnisme le plus primaire.

    Je vous apprendrais (à défaut de vous rappeler) que toute une communauté religieuse et politique a été massacrée en masse, par centaines de milliers entre 1793 et 1795, directement par les armées politiques du pouvoir républicain en place. Il ne s’agissait pas de guerre civile, mais de massacres touchant des femmes, des enfants, des vieillards, des prêtres, des paysans, des nobles sans la moindre exception. L’utilisation pour se faire, de troupes et de corps d’armées permet d’écarter tout argument s’opposant à ce qu’il ne s’agisse pas de massacres de masse et donc de génocide. Le but des colonnes infernales était d’éradiquer toute résistance aux entreprises démoniaques du pouvoir en place, dans le feu et dans le sang, et notamment d’éradiquer toute une population qui refusait de jurer allégeance à un pouvoir criminel.
    Ouvrez, Monsieur, des ouvrages historiques, et vous constaterez que les auteurs, historiens et donc parfaitement impartiaux, ont rapporté des milliers de témoignages des atrocités commises (noyades collectives, enfouissements dans des puits, buchers, mutilations…).
    Maintenant, je vous le concède, il est vrai que ces crimes n’ont pas visés que les vendéens, mais plus largement toutes les populations de France qui résistaient aux monstruosités de la Convention (notamment le Sud-Est de la France).
    Alors lorsque je lis des propos comme les votre, alléguant qu’il n’y aurait pas eu de génocide vendéen, je ne puis qu’être consterné et révolté face à de tels propos.
    Le génocide vendéen à eu lieu, par ceux-la même, ces usurpateurs qui ont exécuté leur Roi et tout un Royaume. S’il doit y avoir repentance de l’État français, c’est bien sur ces massacres légalement organisés et mystérieusement passés sous silence dans les discours de masse (seules des formations universitaires permettant d’en faire l’apprentissage et donc d’en avoir connaissance).

  • Gisèle , 19 Déc 2012 à 9:53 @ 9 h 53 min

    J’en ai parlé il y a deux jours …. on peut rajouter les victimes du cimetière Picpus à Paris , les victimes de la forêt de Vezin …

  • Dominique , 19 Déc 2012 à 9:54 @ 9 h 54 min

    Vous devriez savoir, Pascal, que les lois mémorielles ne sont faites que pour les génocides, et que les Guerres de religion n’en font pas partie. Il n’y a pas eu de génocide sous la Monarchie. Le génocide de la Révolution française est une première. Si vous aviez lu “Le Livre noir de la Révolution française” et “Vendée, du génocide au mémoricide”, de Reynald Secher, vous le sauriez ! En bon petit soldat républicain, vous n’avez jamais remis en cause l’enseignement scolaire cathophobe de l’histoire. Vous ne dénoncez qu’un camp, et non les massacres de catholiques par les protestants, comme la Michelade de Nîmes http://www.nemausensis.com/Nimes/NimMichelade.htm , qui vous ont été cachés par l’école anticléricale de Jules Ferry, vous ne réalisez pas que les protestants ont conquis des pays catholiques (aujourd’hui protestants), et que cela ne s’est pas fait sans le massacre des catholiques. Voltaire disait, dans ses “Oeuvres historiques”, la chose suivante sur les protestants :”Les protestants ont mis à feu et à sang toute l’Europe.”, et le massacre que vous dénoncez n’est que la défense des catholiques devant une religion conquérante et hégémonique;.

Les commentaires sont fermés.

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France